Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

100 millions de dollars EU pour stimuler le financement du commerce en Afrique


Alwihda Info | Par Abdoulaye Baya - 24 Mai 2013 modifié le 24 Mai 2013 - 15:18


100 millions de dollars EU pour stimuler le financement du commerce en Afrique
TUNIS, Tunisie, 23 mai 2013/ -- Le conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) (http://www.afdb.org) a approuvé, le 22 mai 2013, un accord de participation aux risques (APR) de 100 millions de dollars EU non capitalisé entre la BAD et Commerzbank AG. Selon les termes de cet accord, les deux banques partageront le risque de défaut d'un portefeuille de transactions commerciales qualifiées, en provenance de banques émettrices en Afrique et confirmées par Commerzbank AG.
 
Cette facilité permettra de répondre à la demande en matière de financement du commerce en Afrique en fournissant un soutien au commerce dans les secteurs économiques vitaux tels que l'agro-industrie et les industries de fabrication. Cet accord favorisera le développement du secteur financier, l'intégration régionale, et augmentera le volume des recettes publiques, améliorant ainsi la croissance économique durable de l'Afrique.
 
La majorité des banques africaines disposent de faibles bases de capitaux, qui altèrent leur capacité à obtenir des limites commerciales adéquates auprès des banques internationales de confirmation, et à procéder à des transactions de taille à l’impact significatif sur le développement. En outre, les banques locales en Afrique n'ont pas vraiment  bénéficié de la répartition croissante des risques du commerce mondial. L’additionnalité de la BAD réside dans sa notation "AAA", qui lui permet de partager les risques du commerce et d’étendre la capacité de financement du commerce extérieur des banques en Afrique, en élargissant ainsi les échanges commerciaux et renforçant l'intégration régionale.
 
Cette facilité APR, en cours d'exécution sur une période de 3 ans, est un  arrangement de partage des risques à 50/50, qui permettra à Commerzbank AG de correspondre à l'engagement de la BAD à chaque transaction, créant ainsi un portefeuille de 200 millions de dollars EU maximum. La facilité se traduira également par l’octroi d'un soutien important aux banques et aux PME africaines. En prenant en compte les transferts, il est prévu de générer environ 1,2 milliard de dollars EU en transactions commerciales pour des équipements, des matières premières, des biens intermédiaires et des produits finis sur une période de 3 ans.
 
En outre, la facilité proposée s'aligne sur les priorités des pays membres régionaux de la BAD en matière de promotion du commerce, comme cela a été réaffirmé par l'Union africaine lors de sa 18e session ordinaire tenue en janvier 2012. Elle est également conforme à la stratégie à long terme de la Banque et à la stratégie pour l'intégration régionale qui vise à consolider son engagement dans le financement du commerce en Afrique.
 
Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour la Banque Africaine de Développement (BAfD).


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements