Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

11èmes Jeux Africains à Brazzaville : des installations sportives en construction à la hauteur des attentes.


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 19 Novembre 2014 modifié le 19 Novembre 2014 - 16:48


Le stade olympique de football de 60.055 places, le palais des sports de 1 0140 places et le centre nautique de 2 028 places qui vont accueillir les 11èmes jeux africains de Brazzaville, sont entre autres des installations sportives visitées, le 18 novembre 2014, par les dirigeants africains des confédérations sportives des disciplines retenues.

La pluie n’est pas un obstacle, dit-on souvent. Et, celle qui a arrosé Brazzaville, la capitale congolaise ce mardi 18 novembre 2015, n’aura pas empêché aux dirigeants des confédérations africaines dont les disciplines sont retenues pour les 11 èmes Jeux Africains de visiter les installations sportives en construction.

Au terme de six heures de visite des installations sportives en construction, ces responsables n’ont pas dissimulé leur satisfaction, en affirmant que celles-ci sont à la hauteur de leurs attentes. Aly Dour, Manager général d’Africa Taekwondo a par exemple déclaré à la presse qu’il était satisfait de l’évolution des travaux en cours.

Cette visite a commencé à Kintélé, sur un site d’une superficie de 903.767m² et où les dirigeants des confédérations sportives des disciplines retenues pour les jeux ont visité tour à tour, le stade olympique de football de 60.055 places, le palais des sports de 1 0140 places et le centre nautique de 2 028 places.

Jean François Louis, chef de mission de contrôle «Socotec» a présenté aux visiteurs, l’ensemble du complexe sportif, avec son stade olympique de football réalisé à 65% et du centre nautique qui comprend trois bassins (bassin de compétition, 50x25m et 3m de profondeur ; bassin plongeon de 25x25m et 7,50m de profondeur et bassin d’échauffement de 50x25m). Tous ces bassins sont réalisés à 72%.

La présentation technique du palais des sports ressort que le travail est à 65%. Il s’agit de l’hôtel, grand standing de 100 chambres, du centre média de 200 places, du village olympique, des terrains de basketball, handball, volleyball, tennis et pétanque, des aires de football de plage et de volleyball de plage, des logements pour les athlètes pouvant héberger 8 000 personnes.

Pour faciliter le déplacement des officiels, un héliport est prévu. De même qu’un centre médico-social. Des espaces de commerce et d’exposition, ainsi qu’un restaurant , un café et un poste de sécurité.Toutes ces infrastructures sportives et les autres commodités qui les entourent seront complètement livrées au gouvernement congolais en fin mai 2015, a rassuré le chef de la mission de contrôle.

Selon Jean François Louis le projet prévoit également la réhabilitation des voies d’accès au complexe, la construction d’une nouvelle voie à double sens en bordure du fleuve Congo qui sera dotée de deux échangeurs, l’aménagement des espaces extérieurs avoisinant le complexe, et la construction d’un débarcadère.

Après Kintélé, les dirigeants des confédérations sportives africaines ont visité le chantier du stade Michel d’Ornano, le gymnase et les terrains de tennis en construction à proximité du Stade Alphonse Massamba Débat à Brazzaville. Toutes ces installations sportives y compris le gymnase du centre sportif et de Talangaï, seront disponibles avant juin de l’année prochaine, a-t-rassuré.

Le Congo qui accueille les 11èmes jeux africains du 4 au 19 septembre 2015, avait déjà organisé leur première édition, 50 ans auparavant, en 1965. Brazzaville promet pour ces jeux dits du cinquantenaire, un rendez-vous de haute facture. La satisfaction des dirigeants des fédérations sportives ayant fait la ronde des ouvrages conforte évidement la conviction des autorités.







EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements