Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

14ème REUNION DU GROUPE INTERNATIONAL DE CONTACT


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 26 Juillet 2010 modifié le 26 Juillet 2010 - 19:35

Le Groupe s’est félicité du respect par les autorités de la Transition des engagements pris,
ainsi que de la tenue du premier tour du scrutin présidentiel dans les délais impartis,
conformément à l’esprit de la Déclaration conjointe de Ouagadougou


Conakry, le 23 juillet 2010

COMMUNIQUE FINAL

1. La quatorzième réunion du Groupe international de contact sur la Guinée1 (GIC-G) s’est

tenue à Conakry, le 23 juillet 2010.

2. Le Groupe a entendu les communications du Premier ministre de transition, de la Présidente

du Conseil national de transition (CNT), du Ministre de l’Administration du Territoire et des

Affaires politiques (MATAP) et du Vice-président de la Commission électorale nationale

indépendante (CENI). Le Groupe a également eu des échanges fructueux avec un groupe des

vingt-quatre (24) candidats à l’élection présidentielle du 27 juin 2010. Il a, par la suite, mené

un dialogue interactif avec les deux (2) candidats arrivés en tête du scrutin, le MATAP et la

CENI, et s’est réjoui de l’émergence d’un consensus pour un dialogue continu et une

coopération plus structurée entre le MATAP, la CENI et les deux candidats.

3. Le Groupe a également été reçu en audience par Président de la Transition, le Général

d’Armée Sékouba Konaté, qui a réaffirmé sa volonté de parachever, dans les délais, le

processus de transition. Le Président de la Transition a également mis l’accent sur la

nécessité de créer les conditions pour la tenue, dans les meilleurs délais, du deuxième tour de

l’élection présidentielle, en tenant dûment compte de la correction effective des

dysfonctionnements constatés lors du premier tour ; à cet égard, il a mis l’accent sur le devoir

des candidats au second tour de l’élection présidentielle et des autres dirigeants politiques à

placer les intérêts supérieurs de la Nation au-dessus de considérations personnelles, ethniques

ou régionalistes. Il a enfin insisté sur l’importance et l’urgence de la mise en oeuvre de la

réforme du secteur de la défense et de la sécurité comme facteur déterminant de stabilisation

à long terme de la Guinée.

__________

1 Outre l’UA et la CEDEAO, les Organisations et pays suivants ont participé à la réunion; l’ONU, l’UE, l’UFM, l’OCI, l’OIF, la Banque

mondiale et le FMI; les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies: les Etats-Unis d’Amérique, le Royaume Uni,

France, Russie et Chine; membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies: le Nigeria, (Président en exercice de la

CEDEAO) ; l’Allemagne, l’Espagne, le Japon, le Canada, le Burkina Faso (Médiateur dans la crise guinéenne) ; le Maroc, le Bénin, la Côte

d’Ivoire, le Ghana, le Mali, Sénégal et la Sierra Léone, comme invités.

2

4. Le Groupe s’est félicité du respect par les autorités de la Transition des engagements pris,

ainsi que de la tenue du premier tour du scrutin présidentiel dans les délais impartis,

conformément à l’esprit de la Déclaration conjointe de Ouagadougou. Il a, en outre, adressé

ses félicitations et encouragements au Président et autres Institutions de la Transition et les a

invités à redoubler d’efforts et de vigilance en vue de la tenue du second tour du scrutin

présidentiel.

5. Le Groupe a félicité le peuple guinéen pour sa maturité politique et salué le calme et la

sérénité exemplaires qui ont caractérisé le déroulement du premier tour de l’élection

présidentielle. Le Groupe a également salué le comportement républicain des forces de

défense et de sécurité.

6. Le Groupe a pris acte de l’arrêt de la Cour suprême proclamant les résultats définitifs du

premier tour de l’élection présidentielle du 27 juin 2010, et a noté avec satisfaction

l’acceptation par les candidats et leurs militants de cette décision. Par ailleurs, le Groupe a

invité la CENI à prendre avec diligence toutes les dispositions nécessaires en vue de pallier

les insuffisances et dysfonctionnements observés lors du premier tour et d’organiser le

second tour de l’élection présidentielle dans les meilleurs délais.

7. Le Groupe a exprimé sa gratitude à toutes les parties qui contribuent au bon déroulement du

processus de transition en cours et les a encouragées à continuer à soutenir les autorités de la

transition jusqu’à la restauration de la légalité constitutionnelle.

8. Le Groupe a renouvelé son appel à tous les acteurs impliqués dans le processus de transition

afin qu’ils mettent l’intérêt supérieur du pays au-dessus de toutes considérations partisanes et

s’abstiennent de tous actes susceptibles de compromettre le processus de transition.

9. Le Groupe a décidé de tenir sa prochaine réunion à Conakry, au mois d’août 2010, après

consultation des co-présidents.

Fait à Conakry, le 23 juillet 2010.



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements