Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

23ème Conférence d'Interpol à Brazzaville : Les efforts du Congo salués dans la lutte contre la criminalité


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 8 Février 2016 modifié le 8 Février 2016 - 18:23

Brazzaville, la capitale de la République du Congo accueille du 8 au 10 février 2016, la Conférence d’Interpol. La cérémonie d’ouverture placée sous la houlette du président congolais, Denis Sassou N’Guesso a laissé place à une conférence de presse animée par le secrétaire général d’Interpol, Jurgen Stock et le Directeur général de la police du Congo, Jean François Ndenguet.


23ème Conférence d'Interpol à Brazzaville : Les efforts du Congo salués dans la lutte contre la criminalité
23ème Conférence d'Interpol à Brazzaville : Les efforts du Congo salués dans la lutte contre la criminalité
Au cours de cet échange entre le secrétaire général de cette structure, Jurgen Stock et la presse, plusieurs points saillants ont été évoqués, parmi lesquels la cybercriminalité, le crime organisé, le braconnage et le trafic des stupéfiants.

D’emblée, Jurgen Stock a loué le rôle joué par le Congo, dans la lutte contre la criminalité et le braconnage. Il a révélé que de tous les pays de la sous région, le Congo est le 3ème utilisateur des bases de données d’Interpol. A cet effet, le pays a participé à plusieurs rencontres de lutte contre la cybercriminalité et autres formes de crimes. Le Congo, a-t-il poursuivi a mis trois officiers à la disposition du bureau d’Interpol à Yaoundé,

Les décisions très importantes vont être prises au sortir de cette rencontre de Brazzaville, a assuré le fonctionnaire d’Interpol qui en a rappelé l’objectif à savoir relier l’ensemble des postes de police jusqu’au-delà de leurs frontières nationales. Pour cela, il est obligé d’appuyer les pays de la sous région d’Afrique centrale et autres, à travers des formations, surtout dans la lutte contre le cybercriminalité, mais aussi équiper les polices africaines : « Nous devons permettre aux polices africaines de pouvoir avoir accès à nos bases de données », a renchéri Jurgen Stock.

Le secrétaire général d’Interpol a, en outre, déclaré que « nous nous retrouvons à Brazzaville pour renforcer nos relations et cela ne peut se faire qu’au jour au lendemain. Sur ce, cette conférence permettra de resserrer nos liens».

Pour Jurgen Stock, les thématiques qui seront abordées au cours de ces assises ont un caractère international. C’est donc un événement africain, avec une dimension mondiale qui regroupe les représentants de près de 35 pays et des délégués en provenance d’autres régions du monde.

Jurgen Stock a surtout salué l’hospitalité du peuple congolais et remercié le président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso et son gouvernement de l’accueil chaleureux dont les délégués ont fait l’objet. il a qu’ils ont reçu.
 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements