Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

400 morts, l'Occident a une responsabilité morale, selon Liberté Sans Frontière


Alwihda Info | Par Liberté Sans Frontière - 16 Avril 2015 modifié le 16 Avril 2015 - 13:30

Liberté Sans Frontière (LSF) déplore avec amertume la disparition dans la mer de quatre cents candidats à l'immigration. Ce n'est ni la première fois et cela ne sera non plus la dernière fois que des personnes démunies à la recherche de refuge économique, politique ou sociale finissent par perdre la vie au fonds des eaux internationales.


Les dirigeants africains devraient se mobiliser face à ces drames récurrents de la Méditerranée. Pour qui voulez-vous conserver vos fauteuils présidentiels si toute la jeunesse devrait mourir à Lampedusa? Ceuta et Melilla ? Pas un discours, pas un deuil continental ou national. Pas la moindre larme ni le moindre remords.

L'occident en l'occurrence ne peut se dérober de cette responsabilité morale et il lui incombe de revoir sa politique d'exclusion à l'égard du Tiers Monde dont la dictature, l'injustice et le sous développement sont soutenus.
Le phénomène immigratoire ne faiblit pas tant que le monde occidental n'est pas en mesure de cesser de soutenir des régimes dictatoriaux, de fermer les yeux sur l'insécurité et d'allumer le feu dans certaine partie du monde dans le but d'exploiter injustement leur richesse comme les cas de Libye, Irak, Yémen, Syrie...
Pour LSF, la seule solution d'éradiquer ce phénomène d'immigration est d'encourager l'Afrique et le Monde arabe à instaurer une réelle démocratie à travers laquelle la stabilité, la sécurité et le développement seront possibles.
LSF appelle l'Occident à revoir sa politique sur ce dossier précis.  


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements