Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

À Djibouti 24, porte-mensonge d’IOG


Alwihda Info | Par Mohamed Qayaad - 11 Septembre 2014 modifié le 11 Septembre 2014 - 08:56


À Djibouti 24, porte-mensonge d’IOG

A l'instar de la langue dans la tradition saussurienne, la théorie offre un double visage: une systématique volontaire, c'est- à -dire une cohérence, que contrôle "le principe d'empirisme"(Hjelmslev) et ses trois soucis : l'exhaustivité, la non-contradiction et la simplicité.
J'ai donc choisi de partir d’un extrait précis –-[URGENT] DIALOGUE UMP/USN paru dans sa page FB du 07/09/14, de façon à croiser les discours manipulatoires et à préciser les attendus sur lesquels ils s’appuient, et, examiner les faits.
Le role de tout(e) djiboutien(ne) est de savoir déjouer les manipulations et la désinformation.
“Les 3 cheikhs exigent une amnistie […….] la régularisation de leur parti politique, le Model, par le ministère de l'intérieur.”dixit Djibouti24.
Vous remarquerez que Djibouti24 parle peu de l’incarcération illégale de nos 3 vaillants sheikhs en elle-même dans cet article dont le but est de faire le procès du parti « MoDeL».
Avant de conclure dans la même veine moralisatrice tout en accusant à mots à peine couverts « les 3 cheikhs » d’être des criminels.
Djibouti24 n’hésite pas à accuser insidieusement l’ensemble des sympathisants de l’USN qui remettent en cause la version officielle de “leurs ministres manipulateurs.”
Mais jusqu'où faut-il aller dans la quête de l'objectivité? Après tout, les bonnes histoires peuvent aussi être le fruit de simples citoyens. Comment ne pas penser soudain aux fraudes électorales (22/02/13), au talon d'Achille de la démocratie, à l'illusion de la liberté, au pouvoir usurpé? De quelle société avons-nous hérité?Et surtout quelle est celle que nous lèguerons à notre tour?
Djibouti24 ne sait plus nommer une chose par son nom, tellement il est formaté à pratiquer le double langage et les faux semblants. Il utilise une stratégie de manière quasi-spontanée et ce dans son expression la plus machiavélique. D'où l'importance d'une prise de conscience et de faire face en répondant par une démarche individuelle. Djibouti24 déforme la vérité, il emploie des moyens malhonnêtes en déformant, ou masquant la réalité pour atteindre son objectif. Il a besoin d'étaler avec ostentation les mérites fantasmés de son Sultan IOG. Ce dernier dépense de l'argent de façon inconsidérée pour parler de lui en terme élogieux.Il a besoin de créer autour de lui une aura de grandeur.Et, il n'aura aucun mal à utiliser des moyens frauduleux pour satisfaire son ambition. S'il ne peut accéder à ce pouvoir, il deviendra destructeur du pouvoir,et tout ce qui représente la hiérarchie. Il est destructeur, surtout quand il développe une haine pathologique, une fixation à l'encontre de quelqu'un. Il devient manipulateur, pervers narcissique, trop égoiste pour rendre qui que ce soit heureux. La seule personne qui l'intéresse c'est lui et son seul désir est de satisfaire ces propres besoins en se servant des autres. Il n'a aucun scrupule et est incapable d'avoir des sentiments autre que celui de domination.
La vie ne peut pas se charger de lui rendre la pareille puisqu'il n'éprouve aucune émotion, il est vide à l'intérieur.

Il est incapable de se remettre en question, rien n'est jamais de sa faute, il culpabilise les autres je le cite “l’opposition a eu peur de m'affronter ".

IOG essaie de séduire, de plaire tout en nous détournons de la réalité djiboutienne - celle de la mal gouvernance , de la corruption et de la tribalocratie - Son avorton (Djibouti24) vise à proposer une utopie chatoyante en lieu et place de la grisaille quotidienne. Il joue en permanence sur le registre des émotions, il oppose la morbidité du réel à la perspective d'un amour idyllique avec sa politique dévastatrice où la population souffre davantage de carences.
Les administrateurs de Djibouti24 devront tôt ou tard répondre du crime, de leur soutien à un dictateur qui affame le peuple Djiboutien et enrichit uniquement les siens qui sont sans scrupules.

Mohamed Qayaad


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements