Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Accord de paris sur le climat : Le Congo parmi les signataires à New-York


Alwihda Info | Par Christ Exaucé Marsala - 23 Avril 2016 modifié le 23 Avril 2016 - 23:33

Les dirigeants du monde se sont retrouvés au siège des Nations unies à New York pour la signature de l’accord de Paris. La République du Congo a été présente à ce rendez-vous à travers Jean Claude Gakosso, ministre des affaires étrangères et de la coopération qui a paraphé le document au nom du chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso.


Accord de paris sur le climat : Le Congo parmi les signataires à New-York
Jean-Claude GAKOSSO a posé sa signature sur le prestigieux document qui va davantage engager le gouvernement congolais à faire de la lutte contre les changements climatiques son cheval de bataille. Cette signature intervient après l’adoption de l’agenda 2030, lors de la 70e assemblée générale de l’ONU.

Sept (07) mois cet autre rendez-vous, les dirigeants du monde se sont retrouvés de nouveau au siège des nations unies, à New York, pour la mise en œuvre d’un des plus grands objectifs de développement durable dont la mouture finale a été concoctée à Paris. Il s’agit pour les 195 pays concernés, de traduire en acte les engagements pris à Paris lors de la COP 21. Un accord universel et contraignant qui vise à contenir le réchauffement planétaire, marquant ainsi une étape historique dans les négociations climatiques.

Prenant la parole avant d’apposer sa signature au bas du texte comprenant les recommandations de Paris,
Jean-Claude GAKOSSO a donné de la voie comme tous les autres représentants des Etats pour montrer non seulement les avancées déjà réalisées en la matière, mais également pour renouveler son engagement à lutter sans relâche contre les changements climatiques.

Le ministre congolais des affaires étrangères et de la coopération a, en outre, mis l’accent sur la volonté du gouvernement à mettre en œuvre les 17 objectifs de Développement Durable (ODD). Une volonté mise à l’évidence par l’existence du plan National de développement durable, et surtout par la vison du chef de l’Etat congolais dont le projet de société la marche vers le développement en fait une part belle, a-t-il renchéri.

La signature de cet accord, rappelons-le, contribue à faire avancer et à renforcer la mise en œuvre des Objectifs de développement durable. Le document final adopté en septembre dernier, intitulé « Transformer notre monde : le programme de développement durable à l’horizon 2030 », comprenait 17 objectifs de développement durables et 169 cibles.

De l’avis des observateurs, la signature de l’accord à New York, fait espérer que des mesures urgentes seront prises pour lutter durablement contre les changements climatiques, afin d’atteindre l’objectif initial de la COP21, à savoir contenir le réchauffement sous le seuil des 2 °c, et de « poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à 1,5 °c ». Reste aux Etats de tout faire pour que cet accord ne soit pas une simple vue de l’esprit.








 



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements