Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Ali Bongo : pour diversifier son développement, l’Afrique doit renforcer sa coopération avec la Chine


- 10 Décembre 2015 modifié le 10 Décembre 2015 - 07:52


Ali Bongo : pour diversifier son développement, l’Afrique doit renforcer sa coopération avec la Chine. Crédit photo : Sources
Ali Bongo : pour diversifier son développement, l’Afrique doit renforcer sa coopération avec la Chine. Crédit photo : Sources
Selon le Président du Gabon Ali Bongo, qui s’est exprimé dans une interview accordée aux journalistes du Quotidien du Peuple, la mise en œuvre du projet « Trois réseaux d’infrastructure et industrialisation » est la clé pour améliorer la compétitivité de l’Afrique, et pour cela l'Afrique a besoin de renforcer sa coopération avec la Chine. L’Afrique peut recevoir un appui technique de la part de la Chine, ce qui permettra à son économie d’être plus diversifiée et plus solide.

La première visite d’Ali Bongo en Chine remonte à 1975, et par la suite il s’y est rendu à plusieurs reprises. Pendant ces décennies, la Chine a connu un développement considérable. À son avis, la Chine n'a pas seulement changé d'apparence grâce à l’urbanisation, l'esprit de sa population aussi a changé : les Chinois sont aujourd’hui plus confiants, plus dynamiques.

Ali Bongo a fait l’éloge de la Chine pour sa participation active au développement de l'Afrique ; aujourd’hui, elle est devenue l'un des partenaires les plus importants de l’Afrique. Selon lui, le désir le plus urgent des pays africains est le développement de l'énergie et des infrastructures. Dans ces domaines, la Chine a apporté une aide considérable aux pays africains. En Afrique, dans des domaines comme la construction de chemins de fer, de routes et de projets d'énergie, la Chine est présente partout. Les entreprises chinoises aident l'Afrique à développer l'exploitation minière, l’industrie forestière et même les services pour répondre aux besoins des populations africaines. Les diverses formes de coopération entre l'Afrique et la Chine ont fortement bénéficié aux peuples d’Afrique.

M. Bongo a précisé que le Gabon met actuellement en œuvre le « Plan stratégique Gabon Emergent », qui a pour ambition d'atteindre la diversification économique du Gabon à l’horizon 2020. « La construction d’infrastructures et les projets d'énergie en sont une partie essentielle, un élément de base qui nous permettra d’aller plus loin. Nos partenaires chinois peuvent jouer un rôle important, car le Gabon espère que son économie sera plus diversifiée, et ainsi de garantir un développement solide et durable ». Il s’est également dit favorable aux investissements des entreprises chinoises au Gabon et a encouragé davantage d’entreprises chinoises à établir des joint-ventures.

Ali Bongo a beaucoup d’attentes sur le Sommet de du Forum sur la coopération sino-africaine à Johannesburg. Il estime que le sommet sera une excellente occasion pour explorer de nouveaux domaines de coopération et consolider le nouveau partenariat stratégique sino-africain. Il permettra aussi de dissiper certains doutes et de renforcer les bonnes relations actuelles entre l'Afrique et la Chine.

M. Bongo s’est dit confiant dans l'avenir de l'économie chinoise, mais il croit aussi fermement que la transformation économique de la Chine va permettre de continuer à améliorer le niveau de la coopération actuelle entre la Chine et l’Afrique. Il a conclu en disant que « la Chine peut compter sur l’Afrique, l'Afrique et la Chine sont de bons amis, et les peuples africains seront toujours amicaux et fidèles envers leurs amis chinois ».

(Source : le Quotidien du Peuple)


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements