Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Allemagne : L'Armée est-elle désormais infiltrée par l'extrème droite ?


Alwihda Info | Par Par Sebastien Veyrier - 9 Mai 2017 modifié le 9 Mai 2017 - 22:41

Un second policier allemand vient d’être arrêté dans le cadre de l’enquête sur le réseau de terroristes liés à l’extrême-droite qui projetait des attaques visant à jeter le discrédit sur les immigrés.


Selon les informations dévoilées par le parquet allemand, les 3 hommes, apparemment liés à l’extrême droite allemande, avaient pour cible des personnalités qu’ils jugeaient responsables de « l’échec en matière de politique d’immigration » ou « engagées en faveur de l’accueil des réfugiés ». L’ex-président allemand Joachim Gauck et l’actuel ministre de la Justice, Heiko Maas, faisaient partie des cibles.
Les motivations des 3 hommes étaient également de « jeter le discrédit sur les demandeurs d’asile en Allemagne ». C’est pour cela que l’un d’entre eux avait tout fait pour se créer une fausse identité, celle d’un réfugié syrien. Ce dernier avait réussi à se faire enregistrer en tant que réfugié auprès des autorités.
Le débat est vif de l’autre côté du Rhin pour déterminer comment cet homme a bien pu effectuer toutes ces démarches auprès de l’administration allemande alors qu’il ne parlait pas un mot d’arabe.
Visée par la polémique, la ministre de la Défense, Ursula Von der Leyen a commandé une opération de fouille au sein de toutes les casernes de l’armée allemande pour saisir les objets rappelant le nazisme que pourraient stocker les militaires.

Source 24 Matins (sans le titre)