Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

André Johnson invite les Togolais à œuvrer pour la protection de la planète


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Septembre 2016 modifié le 18 Septembre 2016 - 00:37


André Johnson invite les Togolais à œuvrer pour la protection de la planète
Lomé, le 16 septembre 2016-Le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestière, André Johnson a délivré ce jeudi un message dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale pour la préservation de la couche d’ozone.

La journée Internationale pour la préservation de la couche d’ozone est célébrée chaque 16 septembre. Pour cette année 2016, elle est placée sous le thème : « L’ozone et le climat : restaurés grâce à un monde uni ». André Johnson a dans son message annoncé l’élimination par le Togo des substances nocives comme les Chlorofluorocarbones (CFC) à un moment où « les pays développés ont arrêté leur production ». Avant d’inviter les acteurs à une application des directives du protocole de Montréal, pour l’élimination des substances visées par le protocole de Montréal et celui de Kyoto.

Aujourd’hui, « l’on peut se réjouir des résultats très encourageants enregistrés dans la reconstitution de la couche d’ozone grâce à l’engagement de tous les pays du monde. Le Togo, comme beaucoup de pays en développement, a gagné le pari d’éliminer les substances les plus nocives à la Couche d’Ozone à savoir les CFC ou chlorofluorocarbones pendant que les pays développés ont arrêté leur production », a déclaré le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestière.

Pour André Johnson les conséquences de la destruction de la Couche d’Ozone ne sont plus à démontrer. « Nous les voyons et nous les vivons presque au quotidien. Les fortes chaleurs, les pluies tardives, les inondations, la sécheresse etc., sont les manifestations que nous observons ces derniers temps ». Il urge à cet effet une continuation dans « la lutte pour l’élimination des substances visées à la fois par le Protocole de Montréal et celui de Kyoto notamment les HFC ou Hydrofluorocarbures reconnus ayant un potentiel de réchauffement de la planète », poursuit le ministre.

Le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestière a après salué l’ensemble des partenaires nationaux et internationaux, avant d’inviter chaque citoyen à se sentir concerné et œuvrer pour la protection de la planète. Chacun doit prendre «conscience des actes qu’il pose au quotidien pour parvenir à une réduction des émissions des gaz à effet de serre en général, donc à une diminution du réchauffement du climat », a-t-il expliqué.

André Johnson a enfin renouvelé encore une fois la gratitude du gouvernement togolais à tous les partenaires techniques et financiers, notamment le Programme des Nations Unies pour l’Environnement et le Fonds multilatéral, pour leurs appuis constants.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements