Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Apologie au génocide : Le gouvernement s'attaque à la presse centrafricaine


Alwihda Info | Par - 24 Mars 2014 modifié le 24 Mars 2014 - 09:08


Mme Antoinette Montaigne. Photo : © Centrafrique Expertise
Mme Antoinette Montaigne. Photo : © Centrafrique Expertise
BANGUI (Alwihda Info) - «La presse centrafricaine est une presse mille collines», a déclarée la ministre de la Communication, Mme Antoinette Montaigne, lors d'une conférence de presse.

La déclaration de la ministre de la communication est tombée comme une massue sur la tête de la presse centrafricaine, avoue le journal Le Pays Centrafrique.

Certains médias centrafricains n'hésitent pas à solliciter la vengeance et soutiennent ouvertement les Anti-Balles AK, responsables de milliers de morts en quelques mois.

La plupart 
« n'osent pas dénoncer les milices Anti-Ballles AK par peur des représailles donc ils suivent le mouvement, un peu comme les musulmans quand la Séléka a pris le pouvoir », soutient un analyste.

Lors d'une rencontre le 15 mars dernier entre une délégation de 17 musulmans centrafricains et le Premier ministre centrafricain André Nzapayeke, le cas de la presse centrafricaine a été longuement évoqué.

« La stigmatisation, la diabolisation et les mépris des musulmans sont entretenus et soutenus par les médias locaux en particulier la radio Ndéké Luka que nous la qualifions de radio mille collines qui entretenait le génocide au Rwanda. La station de la radio Ndéké Luka diffuse toujours des témoignages des gens qui se trouvent quelque part dans un coin du pays juste pour stigmatiser les musulmans ou tout sujet en rapport avec les musulmans et sans prendre la peine de vérifier la véracité des appels téléphoniques de ses auditeurs, elle se permet de les diffuser. N’en parlons pas aussi des presses écrites Monsieur le Premier Ministre ajoute un autre intervenant en montrant un journal de Média plus + qu’il détient qui est une parution de la veille où ils affirment que 80 corps sont retrouvés à Beau Séjour (un célèbre restaurant de Km5) et plusieurs attaquent à la grenade des musulmans à l’encontre des populations civiles vers Béa-Rex (un autre point animé de Km5). L’intervenant veut que ces instigateurs nous montrent ces corps en question et nous montre aussi le charnier qui se trouve au restaurant Beau Séjour. Nous déplorons les publications mensongères de nos presses et surtout la diffusion en large des dires des hommes de la rue et même de certains cadres et hauts responsables de ce pays juste dans le dessein de stigmatiser les musulmans et le comble tous ces propos ne sont pas vérifiés et authentifiés avant leur diffusion. Nonobstant tout cela, la presse passe sous silence sur des cas de massacres des musulmans à l’intérieur du pays et la destruction des édifices et tous les biens meubles et immeubles des sujets musulmans », déplore la délégation de représentants musulmans.

Accusée d'apologie au génocide musulman, la radio Ndeke Luka a contre-attaqué via un communiqué de presse. Le journal Le Pays Centrafrique parle d'une ingratitude.

Djamil Ahmat
Rédaction Alwihda Info En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements