Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Arrestation de Baba Laddé : Les Peuls Mbororo menacent de se venger (Communiqué)


Alwihda Info | Par FLNA - 23 Décembre 2014 modifié le 23 Décembre 2014 - 19:46


Le FLNA (Front de Libération Nationale Azandé) fait la demande que le chef tchadien Baba Laddé soit exilé dans un pays africain loin de la région, par exemple au Sénégal ou au Mali. Cette demande est faite à
l'ONU et à la présidente centrafricaine.

Depuis l'arrestation de Baba Laddé, les Peuls Mbororo menacent de se venger.

Les Mbororos menacent d'attaquer les villes du pays Zandé: Rafai, Zemio, Mboki, Obo, Bambouti en République Centrafricaine, Isiro, Dungu, Doruma, Faradje en République Démocratique du Congo, Yambio au
Soudan du Sud, sont des villes menacées d'attaques des nomades Peuls.

Les populations du Mbomou, du Haut Mbomou, du Bas Uélé, du Haut Uéléet de West Equatoria subissent déjà les horreurs de la LRA de Joseph Kony. Le peuple Azandé s'est toujours tenu à l'écart de la guerre entre Seleka et anti-balaka. Notre peuple ne mérite pas cette vengeance.

Bangui, Kinshasa et Juba ont toujours méprisé notre peuple. Mais nous demandons à être écouté pour une fois. Baba Laddé doit être libéré et exilé à l'étranger.

Nous rappelons également que nous nous opposons à la présence des militaires ougandais. Ils pillent notre terre. Tous les jours nous préparons la libération et l'indépendance de notre pays.

Colonel Donatien, porte-parole du FLNA, le 22 décembre 2014


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements