Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

BAD : Le Mali présente son candidat Birama B.Sidibé


Alwihda Info | Par Gouvernement Mali - 10 Avril 2015 modifié le 10 Avril 2015 - 12:17

Allocution liminaire du Ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Porte-parole du Gouvernement à l’occasion du point de presse de présentation du Candidat du Mali à la Présidence de la Banque africaine de développement BAD


bbs_cv_fr_rev11jan_4_.pdf Télécharger le CV de Birama B.Sidibé.  (813.46 Ko)

MENIC, 8 avril 2015

Cher Compatriote Birama Sidibé,
Mesdames, Messieurs les responsables des associations de presse,
Mesdames messieurs les journalistes,



Bonsoir à tous et merci d’avoir fait le déplacement,

Mention spéciale aux responsables d’associations faitières de la presse avec qui j’ai voulu partager ces moments qui engagent notre pays dans une mission hautement importante.
La mission est importante et engage chacun de nous, sous la houlette de Monsieur le Président de la République, son excellence Ibrahim Boubacar Keita.
Le Président de la République lui-même l’avait dit en son temps : la diplomatie malienne doit être la vitrine de la belle image que notre pays a toujours eue et veut continuer à entretenir dans le monde, auprès de ses amis.
Le Président de la République a pris l’engagement de faire la promotion des cadres maliens, de citoyens maliens partout où l’occasion se présente, dans les organisations internationales et d’autres tribunes qui en offrent l’opportunité.
Le Mali est sur cette voie et cette année encore nous sommes face à un tel challenge.

Mesdames, messieurs,


Je vous ai appelé pour vous présenter notre compatriote, Birama Sidibé, ici présent, candidat à la présidence de la Banque africaine de développement BAD, une institution prestigieuse dont notre pays est membre et avec qui nous avons  une longue et  riche coopération multilatérale.

L’élection à la fonction de Président de la Banque Africaine de  Développement aura lieu au cours des Assemblées annuelles qui se dérouleront à Abidjan, en Côte d’ivoire du 25 au 29 mai 2015. Le capital de la BAD est détenu à environ 60% par ses 53 pays membres régionaux, et à 40% par ses 26 membres non régionaux.

Le Mali, à travers cette candidature veut contribuer au rayonnement de cette institution qui nous est si chère.

Le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita a dès janvier 2014 saisi ses pairs des pays membres de la région Afrique de la BAD pour les informer et solliciter leur soutien en faveur de Monsieur Birama SIDIBE, candidat du Mali à la fonction de Président de la Banque Africaine de Développement.

 Le Président de la République a mis à profit ses différentes rencontres à l'occasion de sa participation aux grands foras sous-régionaux, continentaux et internationaux pour promouvoir ladite candidature et réitérer sa demande de soutien auprès de ses pairs.

 Le Ministre en charge des Affaires Étrangères, les missions diplomatiques du Mali ainsi que le Candidat lui-même ont relayé ces efforts.

Les différentes actions de promotion de la candidature ont permis d’obtenir le parrainage de 11 pays représentants les actionnaires de la BAD dans sa diversité et de procéder au dépôt de la candidature de Monsieur de Birama SIDIBE. 

Mesdames, messieurs,

Le Président de la République et l’ensemble du Gouvernement, au nom de la nation toute entière, sont derrière cette candidature car le candidat a le profil pour, la compétence pour, les qualités pour, la personnalité pour, une carrière bien fournie pour.

De cette carrière, on peut dire qu’il est enfant et artisan de la BAD que nous connaissons. 

Expert des questions de développement, à la renommée bien établie, il s’est imposé dans sa riche carrière autant pendant près de deux décennies à la BAD que pendant une décennie entière jusuq’à ce moment à la Banque islamique de développement (BID) dont il est aujourd’hui le vice-président chargé des opérations. 

Artisan de plusieurs projets novateurs, on retiendra de lui cette méthode de financement innovant dénommé le « triple Win » qu’il a mise au point en partenariat avec la fondation Bill et Mélinda Gates et des Gouvernements en Asie et en Afrique.

Vous aurez l’occasion de connaître davantage l’homme à travers les kits biographiques que vous aurez aujourd’hui et les jours à venir. Car il s’agit pour vous hommes de presse, de média et de communication, d’apporter votre part à la réussite de cette mission hautement importante pour notre pays. 

Demain encore, le Gouvernement aura une autre tribune pour parler de cette importante candidature avec mes collègues en charge des affaires étrangères et des finances.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Birama B. Sidibé est un expert des questions de développement à la renommée bien établie. Il doit cette réputation globale à sa contribution exceptionnelle aux objectifs de croissance, d'innovation, d'efficacité et de transparence des institutions multilatérales qu’il lui a été donné de servir au cours d’une carrière riche et longue de près de 3 décennies dont 2 au service de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Sa grande passion pour l’Afrique s’est constament enrichie de ses contacts et engagements au plus haut niveau politique des dirigeants d’un Continent aux remarquables performances
économiques récentes. Il a forgé la vision d’une Afrique vertueuse, inclusive, en transition vers l’émergence, actrice et partie prenante des discussions autour des enjeux globaux post 2015.
M. Sidibé, qui est originaire du Mali, a rejoint la BAD, en Côte d' Ivoire, en 1983, en tant qu’Ingénieur d'irrigation. En quelques années, il en a gravi tous les échelons avant d’occuper en 2006, le poste de Vice-président par intérim, chargé des opérations de la Banque couvrant les pays membres de la région Nord, Est et Sud. C’est au cours de cette période qu’il conquis le respect de ses pairs et la réputation qui lui est aujourd’hui restée, de réformiste champion de l’innovation et bâtisseur de consensus, amenant régulièrement les parties ayant des intérêts divergents à se réunir autour de leurs objectifs communs et partagés.

Monsieur Sidibé a mis ses compétences au service du groupe de la Banque Islamique de Développement dont il occupe aujourd’hui le poste de Vice-président chargé des Opérations. Au cours de son mandat, les Opérations de la BID ont connu une croissance exceptionnelle avec des niveaux d’approbations et de décaissements équivalents à environ 55% de leur valeur cumulée ; dans le même temps, la BID a presque triplé son capital et a, de manière consistante, reçu une note de crédit égale à Triple A, lors des évaluations faites par les agences de notation internationales.

Au cours de son mandat à la BID, M. Sidibé a essentiellement porté ses efforts sur la mise en œuvre du Programme spécial pour le Développement de l'Afrique (SPAD), dont 22 pays africains ont pu bénéficier, au travers de projets variés et des financements d'une valeur de 4,2 milliards de dollars, et dont les décaissements ont atteint le montant de 1,93 milliard de dollars EU à fin 2013. Dans le même temps, le financement des Infrastructures en Partenariat Public Privé a cru de $1,3 milliard en 2009 à $3.3 milliards en 2014. M. Sidibé tient également le rôle dirigeant de la coopération qui existe entre la BID et le Groupe de Coordination Arabe, le G20, l'OMS, la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement, la BAD, l’UNESCO, le PNUD, l’OCDE-CAD, DFID et bien d'autres organisations internationales.

L'une des principales réalisations de M. Sidibé en tant qu’employé de la BID a été le développement et l’introduction de la méthode de financement innovant dénommée « Triple Win ", qu'il a mise au point, en partenariat avec la Fondation Bill & Melinda Gates et des gouvernements en Asie et en Afrique, afin d’accroître le montant des financements dédiés à l'éradication de la Poliomyélite et à l’accès à l’eau potable en milieu rural.,
Le " Triple Win " est aujourd’hui un élément indispensable des efforts de l'Initiative Mondiale pour l’Éradication de la Poliomyélite dans le monde entier (Global Polio Eradication Initiative). Il a été cité comme un modèle de financement novateur et a fait l’objet d’une attention particulière de la part des journaux mondiaux de premier plan tel que le Financial Times, TIME Magazine et le Wall Street Journal.

En plus des rôles joués à la BAD et à la BID, M. Sidibe a exercé les fonctions de Directeur Général de Shelter-Afrique, une organisation internationale basée à Nairobi, dont l’objectif principal est d’aider à l’accroissement des capacités de financement du logement et de l’habitat en Afrique, et qui compte au nombre de ses actionnaires, la BAD et Africare.

M. Sidibé a dirigé la préparation et fait approuver par son Conseil d’Administration le Plan Stratégique quinquennal de Shelter-Afrique pour la période 2007-2011, lequel conseillait la diversification des activités, la promotion du partenariat public privé, la mobilisation des ressources et la mise en œuvre de certaines réformes institutionnelles. Suite à la mise en œuvre du plan stratégique, Shelter Afrique a augmenté de 25% son capital libéré en 3 ans et amélioré ses performances opérationnelles.

Mais, l'essentiel de la carrière de M. Sidibé a été faite à la BAD. Pendant plus de 23 ans, il a continuellement gravi les échelons, passant d’un département à un autre, y compris celui de l'Agriculture et du Développement Rural, des Infrastructures, des Programmes Pays, des Technologies de l'Information et de la Télécommunication, des Services Généraux et des Opérations.

M. Sidibé a également joué un rôle primordial dans le développement du Premier Plan Stratégique de la BAD, pour la période 2003-2007, qui mettait l'accent sur le développement des ressources humaines, la stabilisation des Etats fragiles, l'agriculture et la sécurité alimentaire, les questions de genre et le développement durable.

Avec ses collègues visionnaires et audacieux de l’Équipe de la Haute Direction du Groupe de la Banque Africaine de Développement, M. Sidibé a également contribué avec succès, à la conception, la préparation et la mise en œuvre du Plan de Continuité des activités de la BAD, pour la période 1999-2003. Cette performance sans précédent dans l’histoire des Institutions Multilatérales de Développement, a permis à la première institution financière africaine de transférer tout son personnel et ses opérations d'Abidjan à Tunis sans interruption de ses activités dans aucun de ses 53 pays membres régionaux. M. Sidibé a apporté à cette mission, son enthousiasme et son optimisme si communicatifs, en même que son expertise avérée de gestion du changement.

M. Sidibé est un produit de l’Elite des Grandes Ecoles d’Ingénieur en France. Il est titulaire du diplôme de l'École Nationale de Génie Rural, des Eaux et Forêts de Paris, et d’une Maîtrise en eau et assainissement de l'Université de Montpellier, France. Il a une parfaite maîtrise de l'anglais et du français. Il est marié et père de quatre enfants.



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements