Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Bangui : Des soldats tchadiens saisissent un grand stock d'armes au domicile d'un Général


Alwihda Info | Par - 17 Janvier 2014 modifié le 17 Janvier 2014 - 10:57

Des soldats tchadiens et africains de la MISCA ont procédé ce matin au désarmement d'un général de l'ex-Séléka dans un quartier de Bangui. Un grand stock d'armes de guerre, munitions, grenades DF et OF, lance-roquettes ont été saisis par les forces de la MISCA. L'agence centrafricaine Diaspora Media nous dévoile les images de la saisie, au domicile de l'officier.


Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media
Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media
BANGUI (Alwihda Info) - Des soldats tchadiens et africains de la MISCA ont procédé ce matin au désarmement d'un général de l'ex-Séléka dans un quartier de Bangui. Un grand stock d'armes de guerre, munitions, grenades DF et OF, lance-roquettes ont été saisis par les forces de la MISCA. L'agence centrafricaine Diaspora Media nous dévoile les images de la saisie, au domicile de l'officier.

Avant-hier, un colonel de l'ex-Séléka a été désarmé par les forces de la MISCA, à Galabadja, dans le huitième arrondissement de Bangui. Les soldats de la MISCA ont du attendre plusieurs heures avant de pouvoir embarquer l'homme qui a échappé à un lynchage. Des témoins affirment que plusieurs corps ont été retrouvés au domicile de l'officier.

Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media
Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media

Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media
Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media

Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media
Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media

Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media
Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media

Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media
Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media

Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media
Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media

Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media
Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media


Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media
Les soldats de la MISCA saisissent des stocks d'armes au domicile d'un général de l'ex-Séléka. Bangui. © Diaspora Media

Djamil Ahmat
Rédaction Alwihda Info En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par ngarta1 le 17/01/2014 16:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce ne sont les soldats tchadiens qui ont saisi. Au pk 12 ce sont les seleka qui se battaient et sangaris voulait les partager ils ont ouvert le feu. Les français ont ripostés.

2.Posté par ngarta2 le 17/01/2014 16:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne comprenons pas pourkoi qd on veut désarmer les bandis des seleka vous dites que ce st des tchadiens ou musulmans. Revoyez un peu votre analyse. Ou bien tchadien,seleka,musulmans st égaux?

3.Posté par grégoire dangavo gbei le 18/01/2014 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la langue arabe favorise une complicité SELEKA-ARMEE Tchadienne, c'est donc difficile de faire une distinction entre eux voire ils ont un même comportement c'est ce que nous vivons depuis l'avènement de la SELEKA

4.Posté par Tchadien le 19/01/2014 10:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi cette haine,cette islamophobie et cette ingratitude envers les tchadiens?Les tchadiens ne sont pas tous musulmans et l''armee tchadienne est composee des tchadiens de toutes les religions et regions!Vous les centrafricains,vous resterez les derniers au monde et l''avenir vous le dira!Des pareusseux,flemmards,marionettes, ingrats en plus,sans le Tchad,et le Congo vous n''etes rien!La preuve pres de 500.000 centrafricains travaillent au Tchad,comme ouvriers,macons,coiffeurs,mecaniciens,et meme prostitues!Si les tchadiens veulent vous faire la guerre,24h suffit pour changer la carte de l''Afrique central!Vivez votre KO,sans attaquer les tchadiens ou les musulmans,sinon votre avenir en tant que nation sera serieusement compromise!Faites tres Attentions!

5.Posté par LIU le 19/01/2014 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tchadien, moi-même je suis tchadien. Tu sais bien que notre armée n'est pas nationale. Il suffit de voir le tye sahélien massif de nos soldats pour savoir de quelle région ils viennent. A Bangui les centrafricains s'en prennent aux tchadiens de type sahélien (avec de maigres jambes), et tu sais d'où ils viennent. Ce sont les mêmes qui massacrent les sudistes et les autres musulmans du Tchad qui ne sont pas Zakawa comme eux. Ils sont venus faire pareil en RCA, mais les centrafricains ont décidé de réagir même aux mains nues. Les centrafricains les haient, la seule solution c'est que notre président criminel Deby retire ses milices, qu'il appelle arméee nationale tchadienne. Arrêtes d'insulter les centrafricains, qui ne tuent d'ailleurs pas les tchadiens sudistes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements