Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Bangui : Panique générale, violents affrontements à l'arme lourde


Alwihda Info | Par Abdou Baya - 23 Mars 2014 modifié le 23 Mars 2014 - 21:59


Bangui : Panique générale, violents affrontements à l'arme lourde
BANGUI (Alwihda Info) - De violents tirs à l'arme lourde et légère ont repris dans Bangui depuis quelques heures et se poursuivent en ce moment même, moins de 24 heures après une attaque des Anti-Balles AK contre le quartier KM5, dans le troisième arrondissement.
 
L'alliance "Tanga Ti-Nguiani", alliée des Anti-Balles AK qui est à l'origine des hostilités d'hier, n'a pas digéré sa défaite et a promis de se venger. En effet, cette dernière a perdue hier 17 miliciens.
 
Les tirs sont entendus un peu partout dans Bangui, plus particulièrement dans le troisième arrondissement.
 
Le quartier musulman KM5 "semble être pris entre deux feux, au niveau de Béa Rex, de l'autre côté vers Fatima et maintenant même vers CRCA", rapporte un témoin.
 
« Il y a en ce moment une attaque à arme lourde contre km5, qui a commencé de puis 12h », affirme B.A, des propos relayés par le très sérieux groupe GMC qui rétranscrit également une conversation téléphonique : «Est ce que tu entends ces coups de feu et crépitements des armes automatique ; les anti-balakas sont à moins de 300 mètres de la mosquée Ali Baboro ».

Une autre dépêche affirme à l'instant que tous les ex-Séléka cantonnés ont déserter la caserne du camp Rdot. C'est la panique générale au quartier nord de Bangui. D'autres sources précisent que des hommes armés non identifiés ont attaqué le quartier Boy Rabé.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements