Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Baraka Nizar élu meilleur Ministre des Finances au Moyen-Orient et Ministre des Finances de l'année 2012 de la région MENA.


Alwihda Info | Par Farid Mnebhi - 13 Janvier 2013 modifié le 13 Janvier 2013 - 14:17


Le magazine «The Banker», une filiale du très sérieux quotidien britannique «Financial Times» a désigné, le 08 janvier 2013, le Ministre marocain, Monsieur Nizar Baraka, Ministre de l'Economie et des Finances, «Meilleur Ministre des Finances au Moyen-Orient et Ministre des Finances de l'année 2012 - Global Award».
Ce choix est la résultante de séries d’entretiens et d’investigations auprès des banques centrales et des experts économiques qui ont impressionné les responsables de la publication spécialisée dans le secteur bancaire et financier.
Leur attention a été retenue par le fait que le Ministère marocain des Finances présente les indicateurs de performance pour une meilleure mise en œuvre des programmes du Gouvernement marocain ainsi que par le vaste champ des réformes économiques lancé au Maroc qui vise à stimuler la croissance des entreprises et l'investissement qui se poursuivent toujours sous la conduite éclairée du Souverain marocain.
Aussi, il est indéniable que ce nouvel honneur rendu à un Ministre marocain des Finances, après celui de Salaheddine Mezouar en 2010, consacre une véritable reconnaissance du travail du Ministère des Finances marocains au cours de la l’année 2012 et souligne la bonne la bonne performance macro-économique et la faible inflation atteint sous la direction de Monsieur Nizar Baraka.
Il est donc légitime d’affirmer que l’année 2013 commence avec une bonne nouvelle pour le Ministre marocain des Finances, Nizar Baraka qui a été élu ministre des Finances de l’année 2012 de la région MENA.
Une consécration qui ne peut que sonner comme une revanche pour lui, principalement, sur le fraichement Secrétaire Général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, qui fait des pieds et des mains pour obtenir son départ afin de le remplacer par Adil Douiri, le fils de son allié, M’Hamed Douiri, qu’il tient à récompenser pour son soutien lors des élections pour le poste de Sécrétaire Général.

De plus, le prix de Ministre des Finances de l’année de la région MENA constitue également une revanche sur le Chef du Gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui l’avait évincé de la délégation ministérielle qui a présenté à Marrakech au Roi du Maroc le projet de réforme de la caisse de compensation et conforte donc la position de Nizar Baraka au sein du Gouvernement marocain, notamment face à son ministre délégué en chargé du Budget, le PJDiste, Driss Azami Idrissi, qui s’entête à lui faire de l’ombre en multipliant les déclarations sur plusieurs sujets et en lançant certaines attaques gratuites, à l’instar de celles contre le patron de Banque Al Maghrib, Abdellatif Jouahri, lorqu’il a réduit, en avril dernier, les prévisions de la croissance de l’exécutif pour l’année 2012.
Il serait plus pertinent pour Monsieur Hamid Chabat de se consacrer à l’éducation de ses garçons que de tenter de destabiliser le gouvernement pour y placer ses poulains et remercier ceux qui l’ont aidé.
Lui-même traine de nombreuses patates chaudes quant sa gestion de la mairie de Fes.
Quoi qu’il en soit, Monsieur Nizar vient d’obtenir sa revanche et les évènements ont donné une belle leçon à ses détracteurs.
Farid Mnebhi.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements