Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Boko Haram : Et si les lycéennes sont dans les îles du Lac Tchad ?


Alwihda Info | Par - 20 Mai 2014 modifié le 20 Mai 2014 - 14:17

« les 200 filles seraient séquestrées quelque part dans les îles de Lac-Tchad et dans les différentes îles aux alentours. Elles seraient séparées en petits groupes par leurs ravisseurs ».


Boko Haram.
Boko Haram.
Depuis quelques jours, les rumeurs inondent l'opinion publique tchadienne faisant état de la présence de Boko Haram et des 200 lycéennes nigérianes capturées par les membres de la secte redoutable, dans les îles de Lac-Tchad, à la frontière triangulaire entre le Niger, le Nigeria et le Lac Tchad.

Certaines sources, bien placées dans 
l'appareil de l'Etat tchadien, affirment officieusement à Alwihda que
« les 200 filles seraient séquestrées quelque part dans les îles de Lac-Tchad et dans les différentes îles aux alentours. Elles seraient séparées en petits groupes par leurs ravisseurs ».

« Nous vous proposons cette piste pour vos investigations. Nous sommes persuadés que le journal Alwihda sera le seul média de la sous région capable de mener une aussi importante investigation du moment (...) 
», ajoute un responsable tchadien, ce matin à notre journaliste-reporter.
 
La proposition, en sorte de doléance, du président français François Hollande à son homologue congolais Joseph Kabila d'alimenter le Lac-Tchad à partir de la rivière Oubangui Chari pour pouvoir favoriser la condition de vie des riverains du Lac a accentué la véracité de l'hypothèse selon laquelle Boko Haram et les Lycéennes se trouvent dans les îles.

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements