Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Boko Haram : "Il faudrait être fou pour lancer l'assaut contre l'armée tchadienne" (officier français)


- 26 Janvier 2015 modifié le 26 Janvier 2015 - 21:19


Un militaire français en poste à N'Djamena estime que cela n'arrivera pas : "Il faudrait être fou pour lancer l'assaut contre cette armée. Les Tchadiens sont très bien équipés. Tout le monde les craint sur le continent."


Des soldats tchadiens avant leur départ pour le Cameroun. Crédit photo : Sources
Des soldats tchadiens avant leur départ pour le Cameroun. Crédit photo : Sources
Le Tchad non plus n'a pas été attaqué, même si un doute subsiste sur l'origine des violences signalées il y a quelques semaines sur des îles habitées du lac (s'agissait-il d'une attaque de Boko Haram ?). Un militaire français en poste à N'Djamena estime que cela n'arrivera pas : "Il faudrait être fou pour lancer l'assaut contre cette armée. Les Tchadiens sont très bien équipés. Tout le monde les craint sur le continent." Malgré tout, le pays est sur ses gardes. N'Djamena est la capitale la plus proche des territoires contrôlés par Boko Haram : une action d'éclat, comme la secte en a revendiqué des dizaines sur le territoire nigérian, pourrait y être menée.

Lire en intégralité sur Jeune Afrique