Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Boko Haram : Le Cameroun décide d'évacuer tous les soldats tchadiens blessés à Yaoundé


Alwihda Info | Par - 4 Mars 2015 modifié le 5 Mars 2015 - 09:21

Un nombre important de militaires Tchadiens ont été acheminés, hier, au Cameroun afin de recevoir des soins appropriés.


Des blindés de l'armée tchadienne participant aux opérations contre Boko Haram. Crédits : AFP/STEPHANE YAS
Des blindés de l'armée tchadienne participant aux opérations contre Boko Haram. Crédits : AFP/STEPHANE YAS
Les militaires tchadiens blessés lors du dernier combat de Dikwa contre les éléments de Boko Haram, actuellement hospitalisés à l'hôpital militaire de N'Djamena, ont commencé à être évacués depuis hier, au Cameroun, à la demande des autorités Camerounaises, a-t-on appris auprès de source militaire tchadienne.

Un nombre important de militaires tchadiens ont été acheminés, hier, au Cameroun afin de recevoir des soins appropriés. Le Cameroun, par ce geste, exprime sa reconnaissance aux efforts fournis par les militaires tchadiens pour réduire la menace que fait planer Boko Haram sur ses frontières. Plus d'une trentaine de soldats tchadiens ont été brûlés après l'explosion d'un camion kamikaze rempli de bonbonnes de gaz.

L'armée camerounaise ravitaille les tchadiens en carburant 

Les militaires Camerounais continuent d'épauler les militaires tchadiens postés à Gambarou, en leur fournissant 50.000 fûts de carburant. Cela traduit bien les raffermissements de relations entre les deux pays qui sont liés par la géographie et l'histoire.

De la drogue et des dattes dans les poches des combattants

Après les combats contre les éléments de Boko Haram, les militaires Tchadiens ont découvert sur les cadavres de plusieurs éléments de Boko Haram, de la drogue et des dattes maculés de sang humain, rapporte une source militaire.

Boko Haram convie l'armée tchadienne à un tête-à-tête

Les éléments de Boko Haram auraient alerté l'armée tchadienne sur l'heure des attaques avant de lancer l'assaut sur la position des militaires tchadiens, à deux reprises. Ces derniers ont réunis leurs meilleurs combattants afin de défier l'armée tchadienne dans un corps à corps. Ces attaques dirigées par des officiers de Boko Haram afin de défaire l'armée tchadienne a été une véritable hécatombe pour les éléments de Boko Haram, ayant entraîné la mort de plusieurs de ses chefs. Ce qui aurait contribué à réduire la force de frappe de Boko Haram, assure un officier de l'armée tchadienne.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements