Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Bozizé attaque le Tchad dans une nouvelle déclaration


Alwihda Info | Par - 18 Décembre 2013 modifié le 18 Décembre 2013 - 22:33

Le FROCCA (Front pour le retour à l’Ordre Constitutionnel en Centrafrique), mouvement dirigé par François Bozizé -créé peu après sa chute du pouvoir- s'en prend au Tchad dans une nouvelle déclaration, parvenue à Alwihda Info.


Le président François Bozizé tient son dernier meeting le 27 décembre 2012, à Bangui. Il sera évincé du pouvoir en mars 2013. REUTERS/Stringer
Le président François Bozizé tient son dernier meeting le 27 décembre 2012, à Bangui. Il sera évincé du pouvoir en mars 2013. REUTERS/Stringer
Le FROCCA (Front pour le retour à l’Ordre Constitutionnel en Centrafrique), mouvement dirigé par François Bozizé -créé peu après sa chute du pouvoir- s'en prend au Tchad dans une nouvelle déclaration, parvenue à Alwihda Info.

Le FROCCA accuse le Tchad de couvrir un "génocide", soutenant une "horde de rebelles islamistes tchadiens, soudanais" et souligne que la Centrafrique "n'est pas un espace de prédation".

Le mouvement de Bozizé tacle également le secrétaire Général de la CEEAC (Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale), Ahmat All-Amy, ce dernier qui affirmait quelques jours auparavant dans les médias que «François Bozizé est responsable » du chaos en Centrafrique.

Nicolas Tiangaye a également imputé la responsabilité de la crise en Centrafrique à François Bozizé dans une récente interview avec AfriqueInside.com. Michel Djotodia va plus loin et donne des précisions sur la prise en filature d'un "agitateur", tantôt "à Entebbe, en Ouganda, depuis 2 jours [...] à Douala au Cameroun, pour y prendre part à une réunion".

Bozizé attaque le Tchad dans une nouvelle déclaration


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements