Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Brexit: Les prescriptions du comité de politique monétaire de la Beac


Alwihda Info | Par - 13 Juillet 2016 modifié le 13 Juillet 2016 - 16:02

L’instance statutaire a tenu le 12 juillet 2016 à Yaoundé, sous la présidence de Lucas Abaga Nchama, gouverneur de la Beac et président statutaire , sa deuxième réunion ordinaire de l’année.


Brexit: Les prescriptions du comité de politique monétaire de la Beac
Au cours de cette séance, le CPM a pris connaissance de l’évolution générale, au premier trimestre 2016,de la situation macroéconomique mondiale et sous-régionale, ainsi que des perspectives à court et à moyen terme.
Au plan international, la conjoncture au premier trimestre a été marquée par le repli des prix des matières premières, les évolutions sur les marchés financiers, la stabilité de l’activité dans les pays avancés et l’atonie dans les pays émergents. Les risques pesant sur les perspectives économiques mondiales, en relation avec ces facteurs, demeurent malgré la lente reprise. Ces perspectives pourraient s’aggraver par la récente sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne(Brexit).
Au niveau sous-régional, le CPM a noté la confirmation des perspectives de ralentissement des activités économiques en 2016,en lien principalement avec la persistance des effets de la chute des cours mondiaux du pétrole. Sur la base des prévisions actualisées, l’année 2016 serait ainsi caractérisée par :une décélération de la croissance, à 1,7°/° contre 2,5°/° en 2015 ;une reprise des pressions inflationnistes tout en restant autour de la norme communautaires, à 3,0°/°contre 2 ,4°/° un an plutôt ,un creusement des déficits budgétaires et du compte courant à hauteur de 7,9°/° du PIB et 14,8°/°du PIB respectivement, contre 3,5 du PIB et 14,4°/° du PIB en 2015 et un taux de couverture extérieure de la monnaie de 62,7°/°.
Tenant compte de ces analyses, et après un examen des différents facteurs influençant la stabilité monétaire et financière, le CPM a décidé de maintenir inchangé le principal aux taux directeur  de la BEAC .
Il a en outre adopté les adopté les objectifs monétaires et de crédit révisés des six Etats de la CEMAC pour le quatrième trimestre 2016 et le premier trimestre de l’année 2017,sur la base des différents cadrages macro-économiques des pays.
Enfin, abordant les questions relatives aux réserves de change, le CPM a pris connaissance de la situation à fin mai 2016 et approuvé la stratégie de gestion des réserves de change pour le troisième trimestre 2016./.
 

Ismael Lawal
Correspondant d'Alwihda Info à Yaoundé, Cameroun. +237 695884015 En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements