Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

Burkina Faso: Hollande a redoré l'image de la France


Alwihda Info | Par Adil Abou - 8 Novembre 2014 modifié le 8 Novembre 2014 - 00:24

C'est une avancée significative constatée dans la politique de la France qui se rapproche beaucoup plus de la population et s'éloigne des dictatures africaines de fausse couleur patriotique.


Depuis l'arrivée au pouvoir de François Hollande, la politique interventionniste de la France en faveur des dictateurs africains a pris du recul. Même si Hollande est au plus bas de sa popularité en France, en Afrique, la "politique Hollandaise" jouit - peut-on dire - d'une bonne réputation. La politique extérieure de la France, surtout en Afrique, enregistre des points positifs. Pas question d'apporter un soutien aveugle aux dictateurs, mais se concentrer désormais sur la lutte contre l'extrémisme comme au Mali et au Nigéria ; ou jouer un rôle dans le rétablissement de la paix comme c'était le cas en Côte d'ivoire et en RCa. Telle est en sus, la vision de la France moderne. C'est une avancée significative constatée dans la politique de la France qui se rapproche beaucoup plus de la population et s'éloigne des dictatures africaines de fausse couleur patriotique. La France a changé et l'époque où elle soutient les dictateurs est à jamais révolue. Cela ne veut pas dire que la France doit soutenir tout rêveur souhaitant s'accaparer du pouvoir? Le changement doit se faire non par des coups d'état ni par un soutien extérieur mais par la maturité d'une société civile capable d'apporter- pacifiquement- un changement, à l'instar du Burkina Faso. Dans le pays des hommes intègres, le changement n'a été possible que grâce à la maturité de la société civile qui a refusé toute prostitution avec le régime de Compaoré.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements