Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

C2E et Kerdier, des spécialistes français d'équipements pour forces spéciales au salon Shield Africa


- 17 Février 2017 modifié le 17 Février 2017 - 09:52


Conception et développement français : C2E et KERDIER marquent les esprits au salon SHIELDAFRICA 2017

Des démonstrations au salon International de la Sécurité et de la Défense, Shield Africa qui a eu lieu à Abidjan cette année. Crédit photo : Shield Africa
Des démonstrations au salon International de la Sécurité et de la Défense, Shield Africa qui a eu lieu à Abidjan cette année. Crédit photo : Shield Africa
Le salon international de la Sécurité intérieure et de la Défense, SHIELDAFRICA, s’est tenu du 24 au 26 janvier 2017 à l’Ecole Nationale de Police d’Abidjan, en côte d’Ivoire. Ce salon biennal a vocation à devenir un carrefour de rencontres entre acteurs du milieu de la défense et de la sécurité, utilisateurs publics, privés, et industriels du monde entier.

Au cœur du salon, le cluster international OMIOS s’est démarqué parmi les 130 exposants de 24 pays. La force de cette entente inter-entreprises ? Proposer à ses clients un panel complet d’équipements adaptable à toute demande : textile tactique, armement, matériel, électronique ou encore transport. L’entreprise Bayonnaise C2E et sa filiale bretonne KERDIER représentent quant à elles la composante « textile technique et équipements opérationnels » de cette alliance.

Pour cette 1ère participation à SHIELDAFRICA, C2E et KERDIER ont profité de l’opportunité pour présenter leurs produits en développement. Les participants ont grandement apprécié les articles de fabrication française, et par-dessus tout l’expertise technique et opérationnelle apportée par le gérant de C2E, Eric Casbas, ancien acteur puis décideur au sein des unités spéciales françaises. En effet, sa connaissance du terrain et des besoins des professionnels apporte aux développements de sa société deux éléments essentiels : le confort et la protection optimale des opérateurs.

L’ensemble des rencontres a révélé un intérêt prononcé des entités africaines pour la composante vestimentaire (tenues de combat et tenues d’intervention), les équipements de franchissements et d’aérocordage, les produits de santé au combat, les équipements de sécurité civile, l’ensemble du matériel pour le confort et le bien être des opérateurs. Des échanges de grand intérêt ont ainsi été engagés avec diverses administrations, tout particulièrement des pays francophones, pour la fourniture d’équipements textiles spécifiques. C2E et KERDIER, fiers de la confiance qui leur a été accordée par le passé par de nombreux pays africains, aspirent aujourd’hui à une collaboration future.