Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

CAMEROUN : ALERTE AU TERRORISME COMMUNICATIONNEL, LE SOCIETE FIPCAM VICTIME


Alwihda Info | Par #TOUSUNISAVECFIPCAM - 25 Juin 2016 modifié le 25 Juin 2016 - 08:32

Afin d’installer le chaos aux seins d’une entreprise, ils se sont constitués en terroristes pour salir, diffamer, insulter les responsables de la Société FIPCAM et les autorités locales.


Un proverbe africain dit : On ne lance des pierres que sur un arbre qui porte des fruits ”

Le site internet du journal ALWIHDAINFO, parce que facile d’accès est devenu leur principale tribune pour diffuser des calomnies et insultes de tout genre à l’encontre des autorités de la Mefou et Afamba et des dirigeants de FIPCAM.
Ce qu’ils appellent dénonciation s’apparente à des actes de terrorisme car à travers les noms d’emprunts qu’ils utilisent, ils posent des actes qui sont similaires à ceux des kamikazes chargés de ceintures explosives avec comme bénéficiaires des personnes tapies dans l’ombre.
Ils s’attribuent des noms et titres tels que : défenseurs de l’environnement, comité ivoirien de soutien, comité international de libération, jeunesse camerounaise pour le développement social et autres soi-disant MBANGO Bitouer, Moise PRUNEL, FANKEM Marie Reine, EZO’O EZO’O Jean Jacques, ESSO MIKANDA Maximilien, KOUASSI Leonard, GWENDOLINE KUSA, EKOULE ABA Emile, ATANGANA AMOUGOU Cyprien Donald, Ignace KOBELE, NGOME NGOME Louis Paul Bernard, NDEDI Jean Paul, toutes de fausses identités.

Ces différentes réactions et attaques sont la conséquence de la rigueur avec laquelle Muller Stéphane tient et gère l’entreprise FIPCAM, c’est pourquoi ils s’acharnent plus que tout à installer le chaos et troubler la sérénité au sein de cette entreprise citoyenne.
A travers ces écrits nous pouvons déceler le caractère xénophobe avec lequel ils présentent un homme qui à travaillé et qui continu à le faire pour construire une entreprise solide, qui prend au quotidien les préoccupations de plus de 700 de ses collaborateurs, un homme sensible qui est proche et à l’écoute de tous ses employés ; sachez qu’au lieu de le détruire comme vous le pensez, vous le rendez célèbre ; cette calomnie est née, des préjugés et du désir de lui attribuer vos propres faiblesses.
Ils annoncent des grèves au sein d’une entreprise et critiquent son fonctionnement : Mais au fait, que savez-vous réellement de la foresterie et des principes d’exploitation forestière ?
Que savez-vous réellement de la gestion d’une entreprise, des projets, perspectives et ambitions du groupe BRUNO et de son Président Monsieur BRUNO Maurizio ?
Le constat est simple, vous ne disposez d’aucun argument pour mettre en place vos projets sadiques, le climat social à la FIPCAM est serein et comme vous le dite, vous avez du mal à accepter que ce soit les efforts et le travail d’un homme qui a su relever ces défis et gagner la confiance et que vous avez qualifié de n’avoir eu une éducation qui s’est limité au niveau secondaire.
Sans doute vous ignorez malgré votre background, que le résultat se trouve au bout de l’effort et du travail, que l’on n’obtient rien sans effort et celui qui refuse de se courber se lève toujours les mains vides, les oisifs n’attendent que le fruit du travail des autres.
« Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche»
Pour la gouverne FIPCAM et ses partenaires (SIM, SCIFO) se sont engagés par une convention à installer un bac privé pour faciliter la traversée du fleuve Dja vu les insuffisances du bac municipal qui existe, ce bac il faut le préciser est le seul moyen aujourd’hui qui permet aux populations vivants dans cette partie du pays de pouvoir se déplacer en toute sécurité, aux fonctionnaires en poste dans cette zone de remplir pleinement leur mission.
Vous dénoncez les conditions alimentaires pitoyables des travailleurs de FIPCAM ; une autre ignorance de votre part car le fonctionnement d’une cantine en entreprise obéit à une règlementation. La cantine des travailleurs FIPCAM est un espace convivial aménagé pour permettre de partager les repas et chaque employé a libre choix de prendre son repas là où il veut.
Vous dénoncez le mauvais déroulement de la fête du travail 2016, mais l’organisation de cette fête a été budgétisée par les travailleurs et justifier l’échec d’une fête par l’absence de gros plats de nourriture révèle en fait le caractère insidieux des auteurs de ces déclarations
Réclamer de meilleures conditions de travail est une chose acceptable, c’est pour cela que le législateur a prévu un cadre où sont débattus ces questions ; certainement que si vous aviez pris la peine de connaitre les activités de l’entreprise vous sauriez que bien des choses que vous ignorez existent bel et bien ou sont entrain d’être mises en place.
« La FIPCAM soit on l’aime soit on la quitte »
Vous n’aimez pas cette entreprise, laissez-nous travailler et prospérer avec elle, si vous avez des contributions à apporter en terme d’amélioration, faites les tenir et elles seront prises en compte ; mais sachez aussi que les auteurs des calomnies et publications mensongères sont connus et ne tarderons pas à faire face à la justice

#TOUSUNISAVECFIPCAM



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements