Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

CAMEROUN : MULLER Stéphane, directeur général de FIPCAM est-il plus fort que le gouvernement en place ?


Alwihda Info | Par FANKEM Marie-Reine - 8 Juin 2016 modifié le 8 Juin 2016 - 21:37

Le vrai chef de terre de Mfou humilie, ridiculise et nargue les enquêteurs, entre fermeture de portail, absence maquillée et refus de recevoir. L’homme snobe les enquêteurs du gouvernement et dit impétueusement défier le premier ministre, chef du gouvernement ordonnateur des enquêtes. Le tout puissant directeur ne se fait jamais auditionner dans les commissariats de la république. Vous le voulez, vous venez chez lui. Par ce qu’il dit être protégé par certains généraux de la gendarmerie nationale, de l’armée de terre, quelques commissaires de police, certains maires, sénateurs, magistrats et hauts fonctionnaires du pays. Muller l’homme aux 9 vies menace même en privé, si je tombe je les balance tous à la presse.


L’opinion nationale et internationale réclame l’arrestation et l’incarcération de MULLER Stéphane.

CAMEROUN : MULLER Stéphane, directeur général de FIPCAM est-il plus fort que le gouvernement en place ?
Sujet à plusieurs enquêtes depuis quelques temps MULLER Stéphane, le directeur général de FIPCAM ne s’avoue pas vaincu au contraire il multiplie les subterfuges pour essayer d’échapper aux enquêteurs des gros dossiers dans lesquels il est impliqué et pour lesquels plusieurs administrations de l’Etat ont engagé des investigations.

Il y a quelques jours des enquêteurs sont arrivés à la direction générale de FIPCAM pour auditionner MULLER Stéphane. A l’annonce de leur arrivée, toujours imbu de sa personne celui qui est spécialisé dans la fabrication et la délivrance des faux mandats d’amener avec le concours de certains hommes en tenues et certains magistrats corrompus, demande à ses deux secrétaires de répondre qu’il n’est pas là.Parfois l’homme bouche le nez pour changer la voix lorsqu’un enquêteur l’appelle au téléphone pour prendre rendez-vous.

Une secrétaire qui voit un officier supérieur de l’émi-émigration parmi eux dit aux enquêteurs que MULLER Stéphane est dans son bureau. Les enquêteurs montent les escaliers qui mènent à l’étage de son bureau.
L’audition s’est enfin déroulé, MULLER sort de l’argent de son coffre et se met à compter l’argent devant les deux enquêteurs et leurs tends deux millions de francs CFA pour les frais de taxi et au plus gradé de répondre «c’est la dernière fois, si vous faites encore ça je vous arrête moi-même pour tentative de corruption. Noyé de honte, après le départ des enquêteurs MULLER Stéphane pique une colère volcanique et donne une mise à pied de plusieurs jours à tout le secrétariat.

Il ne se passe plus un jour sans que celui qui se surnomme le vrai chef de terre de Mfou ne fasse l’objet d’une convocation. L’homme est entré dans une logique frontale contre l’Etat du Cameroun, sait-on seulement sur quoi il compte. Ce gangster, gestionnaire de l’entreprise de Maurizio BRUNO et des coactionnaires Mario BRUNO, Marco BRUNO et Gabriele BRUNO, fait précisément l’objet des enquêtes pour fraude fiscale, évasion fiscale, exploitation forestière illégale, commercialisation d’essence de bois interdite. A cela s’ajoute les motifs de corruption, faux et usage de faux, licenciement abusif des représentants des travailleurs, tentative d’assassinat d’un employé, insulte contre le président de la république, déchiquetage du drapeau national, monnayage des témoins, espionnage, menace de mort, tentative monnayée de localisation des résidences des plaignants.la liste n’est pas exhaustive. Sans oublier la torture physique et morale contre l’humanitaire OUTOUNOU Lucien qu’il avait pris en otage, le jeune avait été menotté, cagoulé et jeté dans le véhicule de MULLER ensuite transporté et jeté en cellule à la compagnie de gendarmerie de Mfou à la merci du forestier terroriste qui s’autoproclame président de Mfou et à qui sont subordonnées certaines élites du département de la Mefou et Afamba.

Les incursions intempestives du président MULLER dans la cellule unique d’OUTOUNOU Lucien avec la bénédiction du commandant qui prenait soin d’extérioriser toute son équipe, s’ensuivait alors des mégots de cigarettes qu’il menaçait d’introduire dans les yeux de l’humanitaire, des crachats et de l’urine versée sur le corps nu.

Son argent arrivera t-il toujours à bloquer les enquêtes. Les chauffeurs et les porteurs de mallettes d’argent commencent à livrer les secrets, les lieux de rendez-vous, les personnalités visitées, les sommes d’argent données. la liste complète des corrompus, corrupteurs et aide-corrupteurs est connue.les employés dont l’anonymat a été requis ont craché du feu.les noms des personnalités qui perçoivent des salaires à FIPCAM, des bons de carburant par paquet de 50 pour 10.000 fcfa l’unité, des ouvriers mis à la disposition de certaines pour faire des plantations à grande échelle, des constructions de maisons, l’habillage des villas avec le bois parquet, la livraison de camions de bois sciés et le recrutement des membres de leurs familles.
Certains employés adeptes de MULLER ont reçu des propositions de voyage à destination de la TUNISIE et de l’EUROPE s’ils continuent à mentir aux enquêteurs et aux autorités dans l’intention de protéger MULLER et de faire biaiser les rapports d’enquêtes.

MULLER dans un élan de trafic d’influence a lancé à l’endroit des employés qu’il ira à nouveau avec Maurizio BRUNO et le remplaçant du diplomate DOSU voir un ministre d’Etat pour qu’il bloque toutes les enquêtes lancées contre FIPCAM et lui-même.

L’incapacité de MULLER à respecter les lois a poussé les représentants de UTA lors de leur récente visite à Mfou à dire à une source interne que MULLER n’a pas l’étoffe nécessaire pour être directeur général de FIPCAM.
MULLER et ses bras séculiers ont tôt fait de changer les numéros de téléphone fixe officiel de FIPCAM pour faire diversion.les anciens contact téléphoniques 222 01 23 39 / 222 01 23 40 ont laissé la place en février 2016 aux nouveaux contacts téléphoniques 222 307 001 / 222 307 002.Espérons que les services de renseignement tiendront compte de toutes les conversations effectuées au travers des anciens numéros et que le changement effectué n’occultera pas les responsabilités des uns et des autres.

Avec ces infractions ambiantes MULLER réussira t-il toujours à échapper à une arrestation et à une incarcération pourtant réclamé par l’opinion nationale et internationale qui constate que MULLER bénéficie de trop de passe-droits. Si cela avait été un simple citoyen étranger ou camerounais sans argent qu’il serait à la prison centrale de Kondengui depuis fort longtemps.

MULLER est-il vraiment au dessus des lois camerounaises ?

Parfois le méchant fuit sans qu’on ne le poursuive, il est temps de poursuivre MULLER.

WAIT AND SEE

FANKEM Marie-Reine
Journaliste d’investigation


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements