Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

COMMUNIQUE DU FRONT RÉPUBLICAIN POUR LA DÉMOCRATIE (FRD)- CENTRAFRIQUE


Alwihda Info | Par FRANÇOIS NELSON NDJADDER - 16 Octobre 2015 modifié le 19 Octobre 2015 - 22:59

LE PRÉSIDENT DU FRD APPEL LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE ET NATIONAL A PRENDRE CES RESPONSABILITÉS EN CENTRAFRIQUE POUR METTRE A LA CRISE


MISE AU POINT DES FRD A LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE

COMMUNIQUE DU FRONT RÉPUBLICAIN POUR LA DÉMOCRATIE (FRD)- CENTRAFRIQUE
Le Front Républicain pour la Démocratie fait le constat des vagues de violence et conflits armés qui ont repris et secouent la société civile et la population Centrafricaine. Cette situation calamiteuse plonge le pays dans un chaos, l’angoisse et le deuil. A cela s’ajoute des déplacements massifs de personnes à travers sur le territoire Centrafricain, vers les pays frontalier et l’étranger.

Face à cette tragédie, le Front Républicain pour la Démocratie s’incline devant la mémoire de toutes ces innocentes victimes tombées sur le champ d’honneur. Il souhaite également manifesté sa compassion et son soutien à tous ceux qui ont dû quitter leurs demeurent pour trouver refuge ailleurs. Enfin, il dénonce et déplore l’incapacité du gouvernement de transition à remplir la mission qui lui a été assignée afin que le pays retrouve son intégrité territorial et la place qui lui est dévolue dans le concert des nations.

Le FRD condamne l’action des anciens leaders et prédécesseurs de Madame Samba Panza et le gouvernement de transition qui manœuvre afin de perpétuer l’instabilité. Nous avons de source crédible eu écho de la conversation entre M. Stéphane Sapo et M. Joseph Bozisé dont le père ne rêve que de revenir au pouvoir par tous les moyens. Ce dernier se trouve depuis quelques heures en Afrique du Sud en quête de mercenaires pour troubler l’ordre public afin que de commun accord, le pays soit dirigé par :

Monsieur François Bozizé comme Président,
Monsieur Michel Djotodia en qualité de Premier Ministre et,
Madame Samba Panza comme Présidente de l’Assemblée Nationale.
Notre mouvement s’insurge contre cette tentative de hold-up de la RCA et met en garde ces imposteurs aux yeux de l’opinion nationale et internationale.

Afin de faciliter le retour à la légalité constitutionnelle et mettre un terme à cette exploitation abusive des failles de la transition dirigée par Madame Samba Panza, le FRD demande la dissolution du gouvernement actuel et le départ sans condition de la Présidente et son équipe qui incarne l’échec d’un système. En effet, face à la souffrance du peuple et le constat d’échec dans tous les secteurs d’activité et l’incapacité à planifier les élections à venir, céder le pouvoir à une nouvelle équipe devient la seule alternative pour la République Centrafricaine.

Le FRD se saisit de cette occasion pour demander la condamnation des deux anciens chefs d’Etat devant les instances internationale de justice.

Je vous remercie,

Monsieur Nelson François Ndjadder

Président du Front Républicain pour la Démocratie


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements