Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun, Affaire kidnapping du Capitaine Guerandi, un Portugais impliqué: Le Code interpelle la présidence portugaise


Alwihda Info | Par Cellule de Communication du CODE - 6 Octobre 2014 modifié le 6 Octobre 2014 - 11:54

Deux semaines après avoir mis sur pied le nouveau bureau du CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora), les nouveaux patrons du Code n'ont pas tardé pour engager des actions diplomatiques au sujet de l'affaire dite désormais, affaire Guérandi, cet ex-capitaine de l'armée camerounaise enlevé selon Jeune Afrique le 25 janvier 2013 à Sofia en Bulgarie après qu'on lui ait administré à son insu un puissant sédatif dans l'avion où il se trouvait en compagnie de ses bourreaux. Ces derniers vont le ramener de force au Cameroun.Un Ex officier de l'armée portugaise étant impliqué dans cet enlèvement, le CODE n'a pas lésiné sur les moyens pour interpeller la présidence portugaise. Lisez plutôt


Nous vous implorons en conséquence Excellence, de mettre sur pied une commission d’enquête indépendante pour apporter des clarifications à cette violation fragrante des droits d'un réfugié dont M.José Alberto Fernandes Abrantes, citoyen portugais est l'une des personnes impliquées à ce kidnapping

A Son Excellence Aníbal Cavaco Silva
Président de la République du Portugal
S/C Ambassade du Portugal auprès de l’Union Européenne
Avenue de Cortenbergh 12, 1000 Bruxelles, Belgique
Téléphone :+32 2 286 43 60


Bruxelles le 25 septembre 2014

Nos réfs : 27/CODE-Cameroun20/09-14-CC

Objet : Doléances aux fins de constitution d’une commission d’enquête indépendante pour éclaircir les Camerounais sur le kidnapping de Guerandi Mbara

Excellence Monsieur le Président de la République,

Le Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora (CODE) vous présente ses compliments, et se fait un devoir, d'éveiller particulièrement votre plus haute attention, sur un cas de violation des droits d'un citoyen réfugié au Burkina kidnappée sur le territoire européen avec l'aide d'un citoyen Portugais, ancien colonel des forces spéciales portugaises

En effet, Monsieur le Président de la République,

Dans son édition n°2801 du 14 au 20 septembre 2014, le Journal Jeune Afrique consacre quatre pages d’une enquête menée au Cameroun et intitulée «enquête sur une Affaire d’Etat».
Sous la plume de Georges Dougueli, le journal nous apprend que le Capitaine Guerandi Mbara Goulongo a été enlevé le 25 janvier 2013 à Sofia en Bulgarie après qu'on lui ait administré à son insu un puissant sédatif dans l'avion où il se trouvait avec ses bourreaux (Un colonel bulgare,un ancien colonel des forces spéciales portugaises, reconverti dans la sécurité et le négoce des armes : José Alberto Fernandes Abrantes). Ces derniers vont le ramener de force au Cameroun, vers Douala notamment.

Toujours d’après Jeune Afrique, le «colis» est livré aux services spéciaux camerounais le 25 janvier 2013 entre les localités de Puma et d’Édéa et par la suite exécuté et inhumé à son arrivée.

Dès lors, nul n’a plus eu de nouvelles de Guerandi Mbara. A-t-il été tué sur-le-champ ou a-t-il été jeté dans un des souterrains de la DGRE à Yaoundé ?

Il ressort de cette révélation que José Alberto Fernandes Abrantes, citoyen Portugais fait partie des cerveaux du kidnapping de M. Guerandi.

Aussi, face à des accusations aussi graves qui ne semblent pas jusqu’à présent donner lieu à un démenti ou à une mise au point de votre part et du gouvernement camerounais , le CODE, avec toutes les réserves d’usage, sollicite l’intervention urgente de votre autorité suprême.

Nous vous implorons en conséquence Excellence, de mettre sur pied une commission d’enquête indépendante pour apporter des clarifications à cette violation fragrante des droits d'un réfugié dont M.José Alberto Fernandes Abrantes, citoyen portugais est l'une des personnes impliquées à ce kidnapping

Dans l’attente de votre prompte réaction, croyez, monsieur le Président, à l’assurance de notre considération citoyenne./.

Pour le CODE

KADJI Elie, Président
ROUFAOU OUMAROU, Responsable de la Cellule de Communication

Ampliations :

· Président du Parlement Européen, Présidents de Commissions (Affaires Etrangères, Droits humains, Commission du Développement et de la Coopération)
· Présidence de la Commission de l’Union Africaine
· Comité des médiateurs de l’Union Africaine
· Commissaire européen à la Coopération et au Développement
· Députés Européens
· Presse Nationale et Internationale

Adresse du siège: CODE Asbl, Chaussée d'Alsemberg n° 95 à 1630 Bruxelles
Courriel: comitedecoordinationcode@yahoo.fr
http://lecode.canalblog.com/


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements