Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Cameroun : Démenti de la masse salariée de la FIPCAM contre la publication clandestine du groupe insolite ‘Tous unis avec fipcam’


Alwihda Info | Par ASSAMBA Moïse et MOULIOM Gaston - 27 Juin 2016 modifié le 27 Juin 2016 - 11:52

Muller Stéphane s’est barricadé dans son bureau et a pondu un nouvel article trompeur avec la contribution d’une petite troupe de rhéteurs corrompus et froussards.


Tous unis avec fipcam, c’est qui ?

La vraie masse salariée de la fipcam préoccupée par la diffusion d’un article ordurier intitulé : ALERTE AU TERRORISME COMMUNICATIONNEL, LE SOCIETE FIPCAM VICTIME, paru sur le site d’information ALWIHDA INFO à la date du 25 juin 2016 à 08h32,rédigé dans le bureau de l’administrateur général adjoint, MULLER Stéphane, par lui et sa petite troupe de peureux, se désolidarise des agissements clandestins de cette clique minoritaire d’une trentaine de personnes graffitées sous le pseudonyme « Tous unis avec fipcam »,à travers lequel nous autres majoritaires ne nous reconnaissons pas.

Les problèmes révélés aux journalistes sont toujours vivaces à fipcam et font l’objet de nos revendications actuelles, à savoir :
-la prime de logement pour tous
-l’achat d’un bus de transport
-les frais de participation aux repas
-l’annulation des sanctions arbitraires
-la création et le fonctionnement d’une vraie mutuelle
-les véhicules de service pour chaque service sans distinction de race ou d’affinité
-la livraison de l’eau potable dans les chantiers
-une cantine dans chaque chantier
-l’annulation de l’affectation des techniciens du service construction dans les domiciles et chantiers privés des fonctionnaires sans une notification précise.
-la prime spéciale du meilleur employé de l’année
-la prime de lait et de savon
-annuler toutes les sanctions déployées contre le génie ZOGO André

Monsieur MULLER Stéphane, vous ne prenez pas en compte toutes nos préoccupations, le mépris que vous affichez à notre endroit est le même que vous affichez envers la justice et envers les autorités de Mfou, quand vous avez déclaré tôt ce lundi matin que vous contrôlez la justice et que vous avez donné des instructions pour mettre sous mandat de dépôt certains employés contestataires, à partir de cette semaine du 27 juin 2016 et que personne ne peut oser se mettre au travers de votre chemin.

Nous sommes tous venus travailler à la fipcam pour améliorer notre existence en attendant de clarifier si le fipcam et la fipcam désigne la même entreprise pour vous. Personne n’est venu accompagner l’autre, il est hors de question qu’à compétence égale, salaire inégale. Faut-il que tous les salariés se transforment en personnes calomnieuses ou se courbent (c’est contre nature) pour bénéficier des avantages professionnels ? .
Que récompensez-vous exactement, la capacité à médire ou à travailler ?

Nous demandons à l'administration centrale du ministère du travail d'envoyer les inspecteurs pour auditionner les 700 salariés,un par un,alors l'opinion nationale et les autorités constaterons le malaise ambiant.

La masse salariée attire l’attention des 2 millions de lecteurs à ne donner aucun crédit à ce tissu de mensonges paru le 25 Juin 2016 à 08:32 et recommande au site d’information ALWIHDA de retirer ce tract de ses rubriques.

la Masse salariée de FIPCAM
avec à la contribution rédactionnelle de ASSAMBA Moïse et MOULIOM Gaston

Slogan : Tous unis contre la discrimination à la fipcam

Email : salariesfipcam@gmail.com


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements