Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Febasi : L'événement désormais international


Alwihda Info | Par - 11 Décembre 2015 modifié le 12 Décembre 2015 - 06:47

La manifestation foraine de cette année vise non seulement à contenir la flambée des prix en période de fêtes, mais également verra la participation des partenaires de la mairie de Chaumont et des exploitants agricoles français.


Des vivres dans un stand, à des prix défiant toute concurrence.
Des vivres dans un stand, à des prix défiant toute concurrence.
Dès le dimanche 20 décembre 2015, l’esplanade du stade omnisports de Yaoundé vibrera au rythme de la 3ème édition de la Grande Foire du Cameroun (Febasi). Cette manifestation foraine qui prend de l’envergure d’une année à l’autre, du fait de sa portée désormais internationale, fermera ses portes le 2 janvier 2016.
Plus que jamais, cet espace de rencontres est appelé à devenir un moment privilégié et un grand forum d’échanges entre les Bayam-Selam et les autres acteurs du secteur informel du Cameroun. En effet, ces derniers sont constitués d’agriculteurs, d’éleveurs, de pisciculteurs, d’artisans et même de transporteurs et autres petits métiers. Pour Mme Marie Mbala Biloa, présidente fondatrice de l’Association nationale des Bayam-Selam (Asby), il y a lieu d’éprouver un sentiment de « gratitude à l’endroit du président Paul Biya, sous le très haut patronage duquel, est placé tout comme les deux premières cette troisième édition du Febasi ». Il en est de même de cette « reconnaissance envers Emmanuel Chatue, président du groupe Canal 2 International, dont l’apport sur le plan médiatique par le biais de sa chaîne de télévision, a donné une aura toute spéciale à la 2ème édition de notre évènement ».
Freiner la flambée de prix
Comme pour les deux premières éditions, il sera question de se rendre à la prison centrale de Kondengui, pour y remettre des dons aux pensionnaires. Le thème choisi cette année, à savoir, « Bayam-Selam et acteurs du secteur informel, bien plus qu’une activité, une profession », est bien révélateur de la volonté des organisateurs de faire bouger davantage les lignes. Comme à la première édition en 2013, les organisateurs ramènent l’événement à l’esplanade du stade omnisports.
Pour ce faire, l’on va mobiliser pendant les deux fêtes de fin d’année, les antennes de l’Asby des dix régions du pays, histoire de ravitailler d’une façon conséquente les étals et de tordre le cou à la flambée des prix souvent perceptible en pareille période. En dehors du top sponsor (Nestlé avec son produit Maggi), l’événement verra la présence des partenaires en provenance de la France : la mairie de Chaumont et les exploitants agricoles de France.
En marge de la Foire, ces partenaires étrangers seront dès le 16 décembre 2015, à la commune de Minta et à Makénéné (région du Centre), en vue du renforcement des capacités techniques et opérationnelles, des moyens d’intervention et capacités de production des membres de l’Asby.
Financements des projets
Par ailleurs, l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes Cameroun), qui apporte son soutien par le financement des projets depuis 2012, sera également de la manifestation. D’autres présences remarquables sont à signaler, parmi lesquelles, celle de la Plateforme Sous-Régionale des Organisations Paysannes d’Afrique Centrale, avec à sa tête, Mme Elisabeth Atangana, ambassadrice pour les Coopératives en Afrique Centrale. Il en est de même de la vingtaine d’associations d’encadrement des femmes pour le développement socio-économique invitées.
Le Febasi bénéficie enfin de l’appui de plusieurs administrations telles que le commerce, l’élevage et les pêches, l’agriculture, les Pme et l’artisanat, les mines, les travaux publics et la santé entre autres. Le programme général de la Febasi prévoit une foire exposition, avec une abondance de vivres à des prix défiant toute concurrence, deux jours d’ateliers de près de 500 créateurs de richesses des dix régions du Cameroun qui vont bénéficier d’une formation sur d’importants sujets.
Ainsi, les différentes thématiques sur lesquelles les participants vont plancher, sous l’encadrement des administrations concernées portent sur les points suivants : l’organisation des femmes en coopérative ; l’accès au financement pour les acteurs du secteur informel ; la capitalisation des produits non ligneux ; la vulgarisation de la pisciculture ; le type d’agriculture pour la vente en intersaison ; l’accompagnement pour création d’une agropole ; les normes de vente ; l’accès au logement pour tous ; l’encadrement des entrepreneurs ruraux et amélioration des pistes d’évacuation des produits agricoles par la méthode HIMO et l’assurance volontaire.
Comme autres points saillants de la Febasi, outre la remise des dons à la prison centrale de Yaoundé, il faut mentionner le match de football féminin, l’élection de miss Bayam-Selam, l’espace loisir et divertissement, l’animation sur grand podium tous les soirs, l’espace restauration et l’espace loisir pour les enfants.



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements