Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun: Kousseri sous la menace de Bokoharam et des arrestations abusives


Alwihda Info | Par correspondant Kousseri - 9 Novembre 2014 modifié le 9 Novembre 2014 - 11:18

De son côté, les forces de l'ordre multiplient les arrestations arbitraires à l'encontre des religieux surtout les jeunes. Les barbus sont les premiers à être arrêtés et interrogés par les gendarmes. A partir de 18 h, les militaires tirent sans sommation sur tout ce qui bouge.


Une patrouille de soldats tchadiens à N'Djamena. Photo non datée. AFP
Une patrouille de soldats tchadiens à N'Djamena. Photo non datée. AFP
N'DJAMENA (Alwihda info) Le Nord du Cameroun demeure sous la menace de Boko Haram qui multiplie les incursions meurtrières. Malgré les communiqués de l'armée camerounaise, jugés fantaisistes par certains observateurs, le pays de Paul Bya reste le maillon faible. Fotokol et Kousseri sont sous les canons de Boko Haram. Les autorités administratives sont bombardés par des sms annonçant une offensive imminente sur la ville de Kousseri. De son côté, les forces de l'ordre multiplient les arrestations arbitraires à l'encontre des religieux surtout les jeunes. Les barbus sont les premiers à être arrêtés et interrogés par les gendarmes. A partir de 18 h, les militaires tirent sans sommation sur tout ce qui bouge. Chaque jour, les habitants de Kousseri assistent impuissants à la descente musclée des soldats pour passer au peigne fin des maisons, à la recherche soit des armes soit des suspects.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements