Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SPORTS

Cameroun:La Coupe d’Afrique 2019 dans l'impasse


Alwihda Info | Par - 8 Juillet 2016 modifié le 8 Juillet 2016 - 15:44

La convention de financement de la contrepartie du Cameroun conclue par la présidence de la République avec la filiale de la banque gabonaise BGFI tarde à être signée par le ministre des Finances en vue du démarrage des travaux des deux principaux stades de la 32e édition de la Coupe d'Afrique des nations « Cameroun 2019 ».


Cameroun:La Coupe d’Afrique 2019 dans l'impasse
Le gouvernement, bien que sous pression par les délais ; s’embourbe dans des tergiversations. BGFI Bank Cameroun s’est engagée pour un montant global de près de 50 milliards FCFA, soit 24 milliards FCFA pour  le financement de la quotepart de l’Etat pour la construction du stade de Japoma à Douala  et une somme identique pour le complexe sportif d’Olembe, à Yaoundé. La présidence de la République et la filiale de la banque gabonaise sont parvenues à un accord de prêt le 07 juin 2016. Quelques jours après, le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, enjoignait le ministre des Finances de procéder à la signature des deux conventions de prêt avec BGFI. Une instruction restée lettre morte, huit jours après les délais accordés à Alamine ousmane Mey, le ministre camerounais des Finances.
Ces financements représentent la quotepart du Cameroun, soit 15 % du coût des constructions de  chaque stade. La signature des conventions de prêt y afférentes conditionne pourtant le lancement des travaux dont le démarrage était plutôt prévu depuis le mois de janvier 2016. Le respect des délais prescrits par les normes pour la construction de tels ouvrages est désormais un souci majeur auquel seront également confrontées les autorités camerounaises.
Le Cameroun a attribué un contrat de 163 milliards  Fcfa au groupe Italien  Piccini pour la construction du complexe sportif d'Olembé, une banlieue de Yaoundé, la capitale politique camerounaise. L’ouvrage principal est un stade couvert d’une capacité de 60 000 places. 85% du financement extérieur proviennent de la banque italienne Intensa Sanpaolo. BGFI Bank Cameroun est engagé à hauteur de 15% pour le compte de l’Etat du Cameroun.
Le complexe sportif de Japoma, située à l’entrée de la ville de Douala, sera construit par le turc Yenigün Construction Industry. Il dispose d’un stade olympique couvert de 50 000 places.  La banque turque d’import-export, Türk Eximbank, a mobilisé 85% des financements. La contrepartie du Cameroun sera portée par BGFI Bank Cameroun à hauteur de 24 milliards FCFA, soit 15% du coût total des travaux.
                                                                   
 
 

Ismael Lawal
Correspondant d'Alwihda Info à Yaoundé, Cameroun. +237 695884015 En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements