Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Port de Kribi: un consortium franco-chinois retenu


Alwihda Info | Par - 29 Août 2015 modifié le 29 Août 2015 - 11:39

La décision gouvernementale a été rendue publique le 26 août dernier en ce qui concerne la gestion du terminal à conteneurs.


Une vue aérienne du port en eau profonde de Kribi.
Une vue aérienne du port en eau profonde de Kribi.
Au terme de moult commentaires dans le sérail et dans la presse ces derniers mois, le gouvernement camerounais a enfin tranché à travers un communiqué du Premier ministre Philémon Yang. En effet, c’est un consortium franco-chinois, constitué de Bolloré Africa Logistics, de la China Harbour Engineering Corporation (CHEC) et de CMA CGM, reconnu sous l’appellation de «BCC», qui a finalement été choisi par le gouvernement camerounais pour la gestion du terminal à conteneurs du nouveau port en eau profonde de Kribi.
Outre la gestion du terminal à conteneurs, BBC aura en charge, le développement de la nouvelle place portuaire, avec en prime, l’extension du terminal dont la société CHEC, déjà présente sur le site, a déjà réalisé la première phase de la construction. C’est donc la fin d’une rude bataille engagé depuis des mois et qui aura mis au prise, dix prétendants et non des moindres dans le domaine de la logistique. Entre autres, on peut citer le groupe hollandais APM Terminals, le philippin International Container Tereminal Services (ICTS), Maerks et Necotrans.
Il faut rappeler que c’est depuis 2008, qu’un premier appel à manifestation d’intérêt avait été lancé par les autorités camerounaises, pour la gestion de ce terminal à conteneurs qui a fait coulé beaucoup d’encre et de salive, et dont l’attribution finale aurait mis en mal, selon certaines sources bien informées, la cohésion gouvernementale. C’est finalement le deuxième appel à manifestation lancé le 3 février 2014, après la première infructueuse qui va s’avérer heureuse pour le consortium franco-chinois.
Avec la construction du port en eau profonde, la ville balnéaire de Kribi va devenir, à terme, un pôle névralgique de l’industrialisation du Cameroun et de l’Afrique centrale. A présent que l’autorité adjudicatrice des concessions a décidé, avec la publication des résultats, il faudra désormais s’atteler à la préparation du contrat proprement dit avec le consortium adjudicataire. C’est assurément cette étape qui devrait précéder l’inauguration du port en eau profonde de Kribi par le président Paul Biya. Ce sera alors le début des activités portuaires.



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements