Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Cameroun:Pourquoi le BUREAU VERITAS ne doit pas accorder une extension du certificat OLB à la FIPCAM


Alwihda Info | Par - 20 Septembre 2016 modifié le 20 Septembre 2016 - 18:13

La société forestière FIPCAM qui persécute actuellement le journaliste d’investigations Nestor Nga Etoga ,correspondant au Cameroun de plusieurs médias internationaux dont Alwihdainfo …pour avoir osé enqueter sur les plaintes des riverains et celles des employés de la société;s’apprête à accueillir une mission d’audits et inspections du BUREAU VERITAS.


Cameroun:Pourquoi le BUREAU VERITAS  ne doit  pas accorder une extension du certificat OLB à la FIPCAM
Dans la localité de Mfou à une trentaine de kilomètres de Yaoundé,la capitale  du Cameroun, la tension est vive entre riverains, une partie des employés et ex-employés contre les responsables de la société forestière Fipcam.
Mardi,des sources internes,ayant fortement requis l’anonymat ont signalé:«une réunion de manipulation »entre BRUNO Maurizio, le fondateur de la société forestière FIPCAM avec les délégués du personnel du site de Mfou et de Mbalmayo,à l’effet de leurs demander de mentir aux auditeurs de BUREAU VERITAS en route pour l’audit d’extension du certificat OLB-FIPCAM pour l’usine de transformation de IBC et l’UFA 10035 logé à Ngoyla, prévue en octobre prochain ». Selon les memes sources:« Un plan B est aussi en marche, il s’agit de proposer le versement d’une somme de 7 millions de fcfa aux inspecteurs ». Des informations que nous n’avons pas pu avoir la version des faits des responsables de la Fipcam,qui ont préféré nous promettre des « poursuites judiciaires » ou « la mort ».
Pour l’heure,les riverains et les employés membres du « Pont de solidarité et de sécurité entre les employés et les riverains des sites FIPCAM » se posent la question de savoir pourquoi BUREAU VERITAS prévient toujours ses arrivées ?Comment la FIPCAM a fait pour obtenir son certificat OLB pour les sites de l’usine de transformation de Mfou et des UFA 09017/09018/10045/09004B.
D’après nos sources : « Le directeur général de la FIPCAM a encore déclaré le 12 septembre dernier que BUREAU VERITAS est une holding commerciale, les ONG et les riverains rêvent de croire qu’elle peut se séparer d’une si grosse boite comme la FIPCAM ».
 Selon plusieurs témoins et le Comicodi : « ETOUNOU Lucien, un ex-employé de la société forestière Fipcam a porté plainte contre  l’entreprise pour plusieurs actes de faux générés ».
« L’affaire portée en justice est  soutenu par tout le village Nkolnguet au moment ou l’opinion nationale et internationale demande le limogeage du directeur du MAGNIFICAT et du directeur général de la FIPCAM » ; a-t-on appris de sources dignes de foi.
 
 
 


Ismael Lawal
Correspondant d'Alwihda Info à Yaoundé, Cameroun. +237 695884015 En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements