Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Cameroun:Un nouveau scandale à la Fipcam!


Alwihda Info | Par - 4 Octobre 2016 modifié le 4 Octobre 2016 - 13:12

Des sources internes annoncent que: « Trois responsables de la société forestière FIPCAM viennent de voler une somme de 1.250.000 FCFA cotisée par les employés et destinée au paiement des factures de deux prestataires de services chargés de la restauration à la cantine des noirs, laquelle cantine n’offre plus à manger depuis dix jours ».


Cameroun:Un nouveau scandale à la Fipcam!
Selon plusieurs employés qui ont fortement requis l’anonymat : « A la FIPCAM, pour qu’un employé noir mange un plat de nourriture à la cantine, il doit d’abord aller verser une somme d’argent de 5.000 fcfa par semaine auprès de l’employeur, en retour, il reçoit un ticket qui lui donne droit à un nombre de repas équivalent. A chaque fois que l’employé consomme un repas, il remet un ticket à la restauratrice. A la fin de la semaine, la restauratrice va verser les tickets à l’employeur qui lui reverse l’argent correspondant. Mais pour la troisième fois en trois mois différents, et depuis quatre semaines, les restauratrices donnent à manger aux employés mais ne perçoivent plus d’argent malgré leurs revendications ». Selon les mêmes sources : «JOUNDA Judith et NDEDI Valentin avec la bénédiction de MULLER Stéphane, ont fabriqué de faux tickets supplémentaires qu’ils ont vendu aux employés, ce qui a gonflé le nombre de tickets prévus par semaine et mensuellement entrainant une surfacturation de 1.250.000 FCFA qui est entré dans leurs poches respectives ». Dans une note parvenue à notre rédaction, on peut lire : « Le directeur général MULLER Stéphane qui est impliqué dans de nombreuses fraudes avec sa protégée JOUNDA Judith, tente de camoufler l’affaire aux yeux de BRUNO MAURIZIO et IMAN BRUNO. JOUNDA Judith, NDEDI Valentin et MULLER Stéphane ont à nouveau tenté d’incriminer ABESSOLO Norbert pourtant absent du service au moment des faits ».
Après l’échec de la réunion qui a eu lieu vendredi dernier, une nouvelle réunion s’est tenue lundi, 03 octobre 2016.Selon nos sources généralement bien informées : «  y ont assisté : MULLER Stéphane, JOUNDA Judith, NDEDI Valentin, les prestataires de service et les délégués du personnel ».
Interrogés distinctement, plusieurs employés disent que : « cette réunion est une mascarade organisée pour calmer la masse ouvrière par ce que le juge MULLER Stéphane lui-même est impliqué. MULLER Stéphane, le directeur général a demandé à ce que cet argent soit remboursé et que le problème soit clos, le fondateur BRUNO Maurizio ne doit pas être informé ». Les employés se demandent « pourquoi les ouvriers NKONG Aloys et NDJEMBA Samuel avaient été licenciés pour avoir payé à des ouvriers lors des salaires, un trop sorti de caisse de 75 000 FCFA pour l’un et 125 000 FCFA pour l’autre, et pourquoi YANGMANE Mathieu avait été jeté en prison pour avoir pris une latte de bois déclassée d’une valeur de 1000 FCFA ».
Plusieurs observateurs s’interrogent : « A qui profite ce traitement à deux rythmes, l’un protège les employés voleurs de gros argent, l’autre licencie les ouvriers sujets à des petites fautes de gestions ».
Le Personnel demande à BRUNO MAURIZIO de « licencier JOUNDA Judith et NDEDI Valentin malgré la protection qu’ils bénéficient de la part du directeur général leur complice ». Ce « vol » fait suite à de multiples autres jadis dénoncé par ABESSOLO Norbert qui révélait que lorsque « JOUNDA Judith ou NDEDI Valentin décharge une somme d’argent à la caisse noire, elle et lui le divisent en deux parts égales, l’une pour elle et lui, et l’autre pour le devoir de la FIPCAM ». Selon nos sources internes à la Fipcam : « Cela se passe aussi ainsi lorsque celui ou celle qui décharge l’argent destiné à certains fonctionnaires corrompus identifiés du ministère des forêts et du ministère de l’environnement, chaque somme est divisée en deux ,50% pour l’employé(e) déchargeur (se), 50% pour le devoir de la FIPCAM. C’est comme cela que JOUNDA Judith s’est construit deux villas mises en location au quartier Odza à yaoundé et une résidence privée habitée par elle-même au quartier MONTI. NDEDI Valentin en si peu de temps est entrain de construire un duplex (villa en stage) à Biyem Assi ». A la Fipcam, a-t-on appris des mêmes sources : « les employés ne s’alimentent plus à la cantine désormais vide, ils réclament le remboursement des frais prépayés versés à l’employeur pour l’acquisition des tickets de cantine des 3 dernières semaines et aussi le paiement de leurs salaires du mois de septembre. Les prestataires de service restaurateurs sont en grève, ils réclament le paiement de leurs factures ».
Contactés par  la rédaction, les accusés ont manifesté leur non recevoir : « Ecrivez, on vous poursuivra en justice » !
En rappel, la Société forestière Fipcam est située dans la ville de Mfou,à une trentaine de kilomètres de la ville de Yaoundé, la capitale politique du Cameroun.
 

Ismael Lawal
Correspondant d'Alwihda Info à Yaoundé, Cameroun. +237 695884015 En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements