Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Cameroun : atteinte aux droits de l’homme, BANKI MOON appelé au secours du défenseur de l’environnement ETOUNOU Lucien pris en otage à Mfou.


Alwihda Info | Par Comité international de libération (CIL) - 19 Mai 2016 modifié le 19 Mai 2016 - 14:23

La communauté internationale attend la réaction du Secrétaire Général de l’ONU


ETOUNOU Lucien victime de tentative d’assassinat, enlèvement et torture

COMMUNIQUE

Donnant suite au communiqué de la Commission Indépendante contre la Corruption et la Discrimination(COMICODI).Le Comité International de Libération (CIL) pour le défenseur de l’environnement ETOUNOU Lucien appelle les ONG, les leaders de la société civile,les médias internationaux, la communauté nationale et internationale à un sursaut d’orgueil pour exiger la libération sans condition d’ETOUNOU Lucien, enlevé le 06 mai 2016 par MULLER Stéphane, directeur général de la société FIPCAM avec la complicité du commandant de la compagnie de gendarmerie de Mfou,et jeté en cellule à la prison centrale de Mfou 6 jours plutard sans raison valable.

Le tort qui est reproché au défenseur de l’environnement est d’avoir protéger les intérêts du Cameroun et de sa communauté à travers des dénonciations d’exploitation illégale de bois, non respect des textes en vigueur en matière de réalisation de l’audit environnemental et social et du refus de la société FIPCAM de signer un cahier charge avec la communauté locale.

Depuis lors, il fait l’objet de torture et de menaces de morts. Après qu’il a été l’objet de tentative d’assassinat perpétré par MULLER Stéphane qui étonnamment reste en liberté.

Le droit à la vie est reconnu à toute personne dés sa conception par de nombreux instruments juridiques internationaux et nationaux, à l’instar de la déclaration universelle des droits de l’homme (art3),du pacte international relatif aux droits civiques et politiques(art6(1)),de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples(art4),de la constitution et du code pénal du Cameroun.

Alors coordonnons nos efforts et exigeons la libération d’ETOUNOU Lucien auprès des autorités camerounaises. MULLER Stéphane est un individu de toute évidence dangereux pour la sécurité des personnes et des biens.


La coordonnatrice générale
GWENDOLINE KUSA
Comité international de libération (CIL) pour le défenseur de l’environnement ETOUNOU Lucien

Washington, le 18 mai 2016


Disponible en version anglaise, italienne, française et chinoise


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements