Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : le général Doualla Massango passe l’arme à gauche


Alwihda Info | Par - 15 Mars 2016 modifié le 15 Mars 2016 - 12:17

L’officier général de la gendarmerie nationale s’est éteint ce jour, au centre hospitalier de la Caisse nationale de prévoyance sociale de Yaoundé.


Cameroun : le général Doualla Massango passe l’arme à gauche
On le savait malade depuis de longues années, au point où il est devenu difficile de l’apercevoir au cours des cérémonies militaires que l’armée camerounaise a organisées ces dernières années, essentiellement celles du régiment du Quartier général de Yaoundé.
Né le 21 mai 1939 à Bonamikano, un quartier de la ville de Douala, Zacharie Doualla Massango est engagé volontaire dans l’armée camerounaise le 22 août 1960. C’était au titre de l’Ecole militaire interarmes de Yaoundé (Emia). Certifié d’Etat-major, ce général de la gendarmerie du Cameroun était diplômé d’un Institut de criminologie en Europe. C’est d’ailleurs à ce titre, et avec ses qualités de criminologue qu’il mènera au cours des années de braise au Cameroun (entre 1990 et 1992), une lutte acharnée contre la grande criminalité urbaine.
Il aura par ailleurs été à la tête de la 2ème région militaire de gendarmerie du Littoral au moment où le pays connait des émeutes dites de la faim en 2008. Nommé au grade de colonel le 1er juillet 1986, il a été élevé le 25 septembre 2001 au grade de général de brigade. Il occupera régulièrement le poste d’adjoint au directeur central de coordination.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements