Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : réaménagement du gouvernement


Alwihda Info | Par - 2 Octobre 2015 modifié le 3 Octobre 2015 - 21:23

Le président Paul Biya a signé le 2 octobre 2015, d’importants textes portant nomination des personnalités, aussi bien au gouvernement, dans les services du Premier ministre, qu’à la Présidence de la République.


Paul Biya saluant son gouvernement à l'aéroport de Yaoundé, lors de la dernière visite de François Hollande au Cameroun.
Paul Biya saluant son gouvernement à l'aéroport de Yaoundé, lors de la dernière visite de François Hollande au Cameroun.
Longtemps annoncé dans les chaumières et dans la presse locale, le changement de l’équipe gouvernementale formée en 2011, au lendemain de l’élection présidentielle, a finalement eu lieu ce 2 octobre 2015. La lecture de la nouvelle équipe a été faite autour de 17 heures sur les antennes de la Crtv, la radio nationale.
Douze personnalités font leur entée dans ce gouvernement. Celles qui en sortent sont autant, parmi lesquelles : Mmes Catherine Bakang Mbock, Ama Tutu Muna, MM Essimi Menye, Louis Bapès Bapès, Emmanuel Bondé, Jean Pierre Biyiti bi Essam, Pierre Moukoko Mbonjo, Robert Nkili, Adoum Garoua, Amba Salla Patrice, Pierre Titi et Nyetam Nyetam Hans. Dans ce nouveau gouvernement cinq ministres changent de portefeuilles.
L’on note le grand retour au gouvernement de Louis-Paul Motaze, ancien secrétaire général des Services du Premier ministre, qui retrouve le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire. Il est remplacé à son poste de la Primature par le Pr Séraphin Magloire Fouda, ancien secrétaire général adjoint de la Présidence de la République.
Parmi les entrants, on peut citer le gouverneur de la région du Littoral, Joseph Beti Assomo comme ministre de la Défense, en remplacement de Edgar Alain Mebe Ngo’o, nommé aux Transports. Le directeur général des Douanes, Mme Libom Li Likeng Minette devient ministre des Postes et des Télécommunications, en remplacement de Biyiti bi Essam, alors qu’Henri Eyébé Ayissi, ancien ministre délégué à la Présidence, chargé du Contrôle de l’Etat remplace Essimi Menye à l’Agriculture. Par ailleurs, Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt retrouve le portefeuille des Sports qu’il a quitté il y a dix ans. Entre autres entrées, l’on note celles de Ngalle Bibehe (Enseignements secondaires), Lejeune Mbella Mbella, ambassadeur du Cameroun en France (Relations extérieures), Pr Mouelle Kombi Narcisse, ancien conseiller spécial à la Présidence (Arts et Culture),  Mme Mbah Acha Rose (Contrôle supérieur de l'Etat), Mounouna Foutsou (Jeunesse), Ngwaboubou Ernest (Mines et Industrie), Elung Paul Che, directeur général de la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (ministre délégué aux Finances) et le Pr Louis Max Ayina Ohandja, ancien directeur de l’Ecole nationale supérieure polytechnique comme Secrétaire d’Etat aux Travaux publics, chargé des routes.
Enfin, Dieudonné Samba a été nommé conseiller spécial à la Présidence de la République.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements