Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : Amnésie ou Hypocrisie ?


Alwihda Info | Par ASSOCIATION '' DEBOUT CENTROS'' - 3 Septembre 2013 modifié le 3 Septembre 2013 - 21:35


Centrafrique : Amnésie ou Hypocrisie ?
Après avoir trahi et livré le peuple centrafricain à la merci des barbares de la Séléka de Djotodia, Nourredine, Mekassoua financés par leurs parrains [...] sponsorisés par Sassou du Congo et consorts, dans leur vaste complot ayant porté depuis le 24 Mars 2013 un coup d'arrêt fatal à la démocratie dans notre pays, tant, par leurs conséquences dramatiques subies quotidiennement par les centrafricains qu' à l'impréparation manifeste des Autorités de la transition à conduire les affaires de l'Etat ? les constats s’imposent d’eux-mêmes à travers le délabrement total et l'état d'insécurité généralisée du pays.

Les politiques centrafricains du FARE, complices de la Séléka pour ne pas les citer, Ziguélé, Tiangaye, Nakombo tous manipulés par les mêmes parrains ont observé curieusement un mutisme inqualifiable d'indignité politique depuis le 24 mars 2013. Face aux multiples agressions , assassinats, pillages, viols, persécutions et diverses violations des droits et libertés individuelles infligés à leurs compatriotes par les éléments de la Séléka de Djotodia et consorts, L’ASSOCIATION DES CENTROS du monde ne peut rester insensible aux tragédies qui frappent notre chère République Centrafricaine et par la même occasion tient à témoigner de toute sa solidarité avec le peuple centrafricain suite aux tueries des quartiers Boyrabe et Boeing de Bangui administrées par la Séléka de Djotodia.

Pendant tout ce temps on se demande où sont passés nos leaders politiques ?

Il faudra les révélations faites par cet officier même de la Séléka, qui, par acquis de conscience met en cause, les politiques du FARE dont les contributions ne sont plus à démontrer dans l'implication du coup d'état du 24 mars 2013 ayant fait entrer les loups dans la bergerie, aujourd'hui synonyme de dictature et d'islamisation forcée de notre pays ; De même qu'il faudra l'annonce de publication d'un communiqué conjoint des Autorités Tchadiennes et Soudanaises désavouant publiquement la Séléka de Djotodia, Nourredine, Mekassoua pour qu'enfin espérer recueillir les réactions officielles des politiques du FARE ; A se demande si ce n'est de l'amnésie, ni de l'hypocrisie, c'est quoi ???

A commencer par l'insulte publique de sieur Ziguélé faite à la mémoire et aux familles des 110 victimes centrafricaines de la barbarie de ses complices de la Séléka ; tout en présentant ses mots de compassion aux familles éprouvées, le pensait-il sincèrement ? Car, dans le même temps qu'il lancera un appel ambigü aux Autorités de transition de ramener la paix et la stabilité en Centrafrique, il demande à la Séléka, à davantage tuer de centrafricains, en un mot à se poser la question s'il a une conscience humaine ; Avec ce message dénué de toute fermeté, L'histoire sera là.......parce que la mémoire des peuples ne s'efface pas toujours !!!

Monsieur Ziguélé,

Les militants du MLPC et les centrafricains vous demanderont des comptes pour l'ensemble de vos basses œuvres le moment venu.

DEBOUT …. LES CENTROS VAINCRONT §§§

ASSOCIATION '' DEBOUT CENTROS''
Fait le 03 Septembre 2013


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements