Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : Appel Patriotique Au Boycott du 1er décembre 2013, Djotodia Doit Partir ?


Alwihda Info | Par Simon koitoua - 21 Novembre 2013 modifié le 21 Novembre 2013 - 15:33


Simon Koitoua
Simon Koitoua
Nous lançons un appel patriotique à toutes les Centrafricaines, les Centrafricains, les organisations de la société civile, les étudiants, les élèves et les fonctionnaires de boycotter leur participation aux festivités marquant la commémoration du 1er décembre. Peuple Centrafricain souvient toi de vaillants filles et fils du pays tombés sous les balles des bêtes de la seleka en marge d’une exécution sommaire sauvage, barbare, organisée et planifiée par Michel Djotodia ? Les corps des FACA et civiles repêchés hier sur le fleuve Oubangui le 19 /11/13. Nous demandons également à l’Union africaine (UA) d’intervenir, et d’ouvrir une enquête internationale sur les meurtres et la flambée des violences ces derniers jours à Bangui, afin que justice soit faite. Nous lançons un appel au gouvernement fantôme du faible premier, le profiteur Tiangaye de démissionner afin d’échapper au lynchage du peuple Centrafricain. Déclarons que la Centrafrique est minée par des exécutions sommaires extrajudiciaires, des centaines de personnes ont péri sous le régime actuel des bandes de criminelles, d’autres sont détenues arbitrairement sous la Oulette de Nourradim ADAM et d’autres encore exilées de force ». Nous demandons aux Nations unies d’exercer une pression sur le régime sanguinaire de Djotodia afin que ce dernier démissionne, le peuple a vomi cette marionnette à la solde du Tchadien Idriss Deby. Par un élan patriotique et humaniste, dans une ardente foi en la bonté infinie du Dieu Sauveur auquel nos Aïeux ont jadis confié leur combat libérateur et qui leur vint en aide, donnons-nous en ces jours décisifs une main fraternelle et luttons ensemble comme un seul homme pour une commune victoire et la libération totale de la Centrafrique. Nous, porte parole des sans voix , la nouvelle opposition Centrafricaine en gestation responsable toujours aux cotes du peuple Centrafricain et non les traitres du FARE 2011 appelle au boycott de cette fête sur tout l’ensemble du territoire national afin de protester contre un tyran qui tend vers sa fin , de cet attardé mental, de celui qui endeuille chaque jour les familles en Centrafrique et d’un régime illégitime et violateur des droits de l’homme. Un appel qui devrait avoir un écho favorable auprès des populations Centrafricaines, qui gardent un mauvais souvenir de la gestion calamiteuse et orthodoxe de Djotodia. Présentons, nos condoléances à toutes les familles attristées sans oublier le défunt Magistrat Martineau BRIA mort pour sa loyauté et les vaillants Faca. Le tsunami s’arrêtera grâce à la mobilisation de tout le peuple Centrafricain pour exiger le départ de Djotodia (MANGO NI ABE AWE ?).

Simon koitoua


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements