Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Centrafrique : Appel du FRD au soutien dans la recherche de la paix


Alwihda Info | Par Thierry Cyprien M’PONDO - 5 Mai 2014 modifié le 5 Mai 2014 - 20:54


Thierry Cyprien M’PONDO, coordonateur des FRD.
Thierry Cyprien M’PONDO, coordonateur des FRD.
CENTRAFRIQUE Suite à la démission de monsieur Michel DJOTODIA et à son remplacement par Madame Catherine SAMBA PANZA en qualité de Chef d’Etat de transition, le peuple Centrafricain qui espérait vivre des jours meilleurs a vite fait de déchanter et de se convaincre de l’éloignement du bout du tunnel. La Coordination des Forces Révolutionnaire et Démocratique à exprimer sur les médiats de sa satisfaction suite à sa désignation tout en se déclarant disposée à fumer le calumet de la paix et à œuvrer en vue de la pacification du pays, convaincue que l’objectif ultime de sa lutte a été atteint du fait de la démission forcée du patron de la SELEKA La Coordination Politique des FRD se dit fermement opposée à tous les actes de violence aveugles perpétrés ces derniers temps par des individus qu’elle considère comme des malfrats et des vandales sous l’étiquette des ANTI-BALAKA. Elle condamne avec la dernière rigueur les meurtres odieux, les pillages et les règlements de compte à connotation communautaire contre les populations civiles et met en garde leurs auteurs que de tels actes engagent leur responsabilité personnelle. Dès lors, tout individu ou groupe d’individus qui sous une quelconque étiquette se rend coupable de crimes, de pillages ou de tous autres actes de barbarie se met indiscutablement dans la posture d’un criminel et en répondra personnellement. Il est aujourd’hui de l’intérêt de tout le monde d’œuvrer dans le sens de la paix et de la réconciliation nationale. Rien ne doit être fait pour entraver le processus dans lequel nous sommes engagés en ce moment avec le concours du gouvernement dirigé par le premier Ministre André NZAPAYEKE avec l’appui de la communauté internationale en vue du retour à la normalité dont le point d’orgue sera la mise en place à terme de nouvelles institutions républicaines à l’issue des élections que nous voulons libres, transparentes et démocratiques. Devant cette impasse voulue et préoccupée par la dégradation très inquiétante et continue du climat social et sécuritaire sur l’ensemble du territoire sans oublier la menace de partition qui pèse sur notre seul et unique pays qu’il faudra prendre très au sérieux, la Coordination des FRD demeurée fidèle à ses engagements patriotiques, sort de ses réserves et lance un appel pressant à Madame le Chef de l’Etat de transition en vue de l’organisation en toute urgence d’une Concertation Nationale sans exclusive, seul moyen de mettre un terme au chaos sans précédent dans lequel est plongé notre pays et de s'inscrire en lettre d'or dans l'histoire de notre pays. Le contraire serait suicidaire et toute exclusion, tout propos vindicatif, toute chasse aux sorcières et l’usage de la force ne serviront pas la cause de la paix et de la stabilité souhaitée par tous.
 
Nous condamnons aussi la délocalisation des centrafricains musulmans dans leur propre localité, la République Centrafricaine est un pays de ZO KWE ZO. Le Coordonnateur des FRD

Le Coordonnateur des FRD
Thierry Cyprien M’PONDO


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements