Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : Ces "mercenaires tchadiens" qu'ils jurent de chasser


Alwihda Info | Par Papou Rosa - 9 Septembre 2013 modifié le 9 Septembre 2013 - 19:38


ASSOCIATION ‘’ LIBERONS LA RCA’’
Ce serait pour une équité des victimes centrafricaines :
Messieurs les Soudanais, les Tchadiens, Mercenaires sans état d’âme, sans scrupule,
Chers marchands d’armes et de mort,
Chers criminels islamistes,
 
Nous vous sommes gré, en votre qualité d’espèce humaine comme nous et devant l’équité et après avoir tué, violé, volé, persécuté, humilié la femme centrafricaine et  le centrafricain des mois durant.
 
A ce jour, nous vous savons lâchés par votre hiérarchie idéologique et politique.
 
Nous savons que les consorts, Djotodia, Nourredinne, Tiangaye Ziguélé ne sont pas en état financier pour désintéresser des crimes que  vous avez réalisés permettant l’usurpation du pouvoir.
 
C’est pourquoi, pour être quitte,  que vous cessiez de nous tuer, de nous égorger.
 
Nous, nous vous invitons de vous payer directement auprès des riches commanditaires à l’origine de votre présence dans notre pays.
 
Nous vous invitons expressement une lue la présente à vous présenter chez Djotodia ou ses parents directs, chez Ziguélé ou ses parents directs,  Nguendé, Nourredine , Ndouba, Gazambetty, Démafouth, Néris  Eric (antillais) pour vous servir, vous payer car, seuls , ceux-ci sont encore très riches, très rapidement riches dès leur arrivée de leur abondants biens.
 
Le peuple vous sera gré de le laisser tranquille et d’aller vous servir auprès des  ministres de la Séléka que du CNT.
Nous savons qu’ils ont un plan funeste de  vous traduire comme des bandits devant les tribunaux.
Vous allez souffrir comme nous abandonnés.
 
Frères, Tchadiens, Soudanais,
Reveillez-vous, vous avez été trompés comme nous par Djotodia, Nourredine, Ziguélé, Tiangaye, Ndouba, Neris Eric   etc..  
 
Arrêtez de nous tuer, Arrêtez de violer nos épouses et nos filles, arrêtez de piller le peu de biens nous permettant une vie plus  ou moins normale.
 
Arrêtez de nous imposer votre Islam.
Nous avons dans notre pays, à peine  1% de notre population, qui a toujours vécu en laïc parfaits avec nous chrétiens.
Nous vous demandons de vous servir auprès de nos compatriotes riches qui vous ont  amenés en Centrafrique pour nous tuer, nous voler.
Vous avez le droit, aujourd’hui, d’aller vous servir chez eux ; Nous vous protégerons, Nous vous constituerons des couloirs pour vos biens de rapines mal acquis jusqu’au au Soudan et au Tchad, paroles des centrafricaines et de centrafricains meurtris qui sollicitent équité de vols dans vos nouvelles entreprises de guerre et aux dépends de vos seigneurs de guerre.
 
Pour nous la vie se résume aujourd’hui à vous vaincre ou mourir de honte.
Vaincre et extirper de notre pays Tchadiens et Soudanais ou Mourir de honte !!!
                                   
                                                 Fait, le 09 Septembre 2013


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements