Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Centrafrique: Communiqué de Jean Christian Patassé


Alwihda Info | Par - 10 Avril 2013 modifié le 10 Avril 2013 - 23:11


COMMUNIQUE DE PRESSE/ n°3 du 10 avril 2013 MESDAMES,

MESSIEURS CHERS COMPATRIOTES ET DEMOCRATES DU MONDE ENTIER,

TROIS SEMAINES SE SONT ECOULEES DEPUIS LE RENVERSEMENT DU GENERAL-PRESIDENT FRANCOIS BOZIZE-YANGOUVOUNDA LES LANGUES SE DELIENT ET NOUS ENTENDONS CA ET LA DES VOIX QUI SE LEVENT COMME PAR HASARD POUR PROTESTER CONTRE LA GESTION CHAOTIQUE DU PAYS PAR SON EQUIPE. D’AUTRES QUI HIER ETAIENT LE PILIER DE CE REGIME SE PAVANENT ALLEGREMENT SANS ETRE INQUIETES. LE TISSU COMMERCIAL ET INDUSTRIEL EST COMPLETEMENT DETRUIT . LE SOCIAL INEXISTANT DU FAIT DE CETTE DESORGANISATION PLANIFIEE ET VOULUE PAR DES PERSONNES MORALES ET PHYSIDUES QUI MENENT LE JEU POLITICO-MILITAIRE DANS NOTRE PAYS DEPUIS SON AUTODETERMINATION LE 13 AOUT 1960. PEUT-ON EXPLIQUEZ POURQUOI LES FORCES REBELLES QUI ACCOMPAGNENT LES AUTEURS DE COUPS D’ETAT ET PLUS PARTICULIEREMENT CES DERNIERES DECENNIES NE PRENNENT-ILS PAS LES PRECAUTIONS D’USAGE POUR PROTEGER LES PERSONNES ET LES BIENS , COMMENT NE PAS S’INTERROGER SUR LA VOLONTE REELLE DE CEUX ET CELLES QUI A CHAQUE PHASE D’EXECUTION DE CES CRISES DEVERSENT DU MATERIEL MILITAIRE SUR LE TERRITOIRE NATIONAL EN VUE DE PROTEGER LES ETRANGERS OU LEURS RESSORTISSANTS NE PRENNENT AUCUNE MESURES CONSERVATOIRES POUR PREVENIR CES DEGATS COLATERAUX D’UNE TELLE AMPLITUDE ? MONSIEUR LE PRESIDENT DJOTODIA, VOUS ETES SEUL RESPONSBLE ACTUELLEMENT DEVANT L’HISTOIRE DES HOMMES ET DE L’HUMANITE, LE PEUPLE CENTRAFRICAIN QUI A TANT SOUFFERT ET CONTINUE DE L’ETRE N’EN PEUT PLUS ET VOUS DEMANDE DE METTRE UN TERME A CES GABEGIES DE VOLS ORGANISES ET D’ASSASSINATS TOUT LE MONDE SAIT QUE LA DECISION ACTUELLE DE L’EX EPOUSE DE MONSIEUR JACOB ZOUMA DE VOUS INTERDIRE DE SORTIR DU TERRITOIRE ET DE GELER VOS COMPTES COMME VOS COMPAGNONS NE NOUS PARAIT PAS SURPRENANT DES LORS QUE LA PRESIDENTE DE L’UNION AFRICAINE A VU SES RANGS UNE PERTE ENORME EN VIES HUMAINES ET QUE LE PEUPLE SUD-AFRICAIN DEMANDE DE COMPTE A L’EX. DEVANT LA GRAVITE DE CETTE SITUATION INEDITE AVEC LA REPETITION DES EVENEMENTS RECURENTS, LE BLOCAGE DES COMPTES DES ANCIENS DIGNITAIRES T LEUR TRADUCTION IMMEDIATE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE POUR CRIMES DE GUERRE ET ECONOMIQUES DOIT ETRE DEMANDEE PAR LES AUTORITES DE SELEKA ENCOLLABORATION AVEC CEUX OU CELLES QUI ONT LE DEVOIR IMPERIEUX DE LE FAIRE CAR LA GRONGNE S’AMPLIFIE DANS TOUT LE PAYS. AUSSI NOUS RAPPELONS A CEUX OU CELLES QUI DEMANDENT QUE VOUS METTIEZ LA CLE SUR LE PAILLASSON EN DEMETTANT LES MINISTRES ISSUS DE LA SELEKA, DOIT-ON DE LEUR DIRE QU’EN 2OO3 A LA PRISE DE POUVOIR PAR LE FURARD AUCUNE RESTRICTION DE CES GENRES N’AVAIT ETE OBSERVEE. TOUT AU CONTRAIRE, LES INSTITUTIONS DE TRANSITION ONT ETE MISES EN PLACE SANS CES LIMITATION. NOUS EN APPELLONS ENCORE UNE FOIS A L’OPINION NATIONALE ET INTERNATIONALE POUR QU’ELLE EXERCE LA PRESSION SUR LES PAYS QUI DISPOSENT DES FORCES SUR PLACE A BANGUI DE PRENDRE DES MESURES POUR ASSURER NON SEULEMENT LA PROTECTION DES LEURS MAIS D’ASSURER LA SECURITE SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE AFIN DE PERMETTRE LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIEN PERMETTANT DE METTRE UN TERME DEFINITIF A L’INCURIE COLLECTIVE QUI RONGE LE PAYS . CEUX QUI CONTINUENT DE FAIRE REFERENCE AUX ACCORDS DE LIBREVILLE ALORS L’ACTEUR PRINCIPAL EST PARTI, NOUS DISONS QU’EN L’ETAT ACTUEL DE LA SITUATION, L’APPLICATION DE CES ACCORDS NOUS PARAISSE SUJETTE A CAUTION DANS UN PAYS OU LA POPULATION EST A PRES DE 9O % CHRETIENS, ATTRIBUER 3 POSTES SEULEMENT A TOUTES LES COMPOSANTES EQUIVAUDRAIENT A UNE DECLARATION DE GUERRE ENVERS NOTRE PEUPLE QUI NE DEMANDE QU’A VIVRE EN PAIX AVEC SES VOISINS QUI ONT DES VISEES SUBVERSIVES ET ANNEXIONISTES POUR IMPOSER A LA POPULATION UNE CONTRAINTE SUPPLEMENTAIRE ; NOUS METTONS EN GARDE LES NOUVELLES AUTORITES DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE DE NE PAS TENTER D’IMPOSER A LA POPULATION CENTRAFRICAINE UN FACTEUR DE DESUNION EN FAISANT VALOIR LA PRATIQUE RELIGIEUSE OU LE PORT DE VOILE INTEGRALE .SI TEL EST LE CAS C’EST AUX DEPENS DE CEUX QUI CROIENT QU’ILS S’EN SORTIRONT A BON COMPTE. FAIT A PARIS LE 10 Avril 2013 Jean Christian Patassé


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements