Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : Confidence d'un membre de cabinet de Samba-Panza


Alwihda Info | Par - 28 Juillet 2014 modifié le 28 Juillet 2014 - 01:25


Jean-Jacques Démafouth, le tout-puissant et intriguant cousin de Catherine Samba-Panza

A cause des manœuvres de Jean-Jacques Démafouth, Catherine Samba-Panza est de plus en plus dangereusement isolée de ses collaborateurs à la Présidence. Ces derniers, en privé, se  plaignent et se laissent aller à des confidences sur les agissements machiavéliques et nuisibles de celui qu’ils appellent tantôt « l’intrigant cousin de la présidente» et tantôt « le tout-puissant cousin de la Présidente ».
 
L’arme fatale de Jean-Jacques Démafouth, c’est son lien familial avec Samba-Panza (cousin). Démafouth aime jouer au faiseur de rois. Au Palais et à la résidence présidentielle, Il est au courant de tout dans les moindres détails. Il contrôle tout, et surveille les collaborateurs de la Présidente. Quand Samba-Panza doit recevoir des personnalités, Démafouth n’est jamais loin s’il s’agit d’un huis clos. Il s’incruste partout. Il filtre même les visiteurs de sa « koya ». Il assure la sécurité de sa koya. Bref il est partout. Il suit la présidente partout, mange et dort quasiment dans la cour de samba-panza. Il a accès à tout. Cela rappelle l’ère Kolingba, et l’ère patassé, avec les cousins qui dormaient à la résidence présidentielle. Il veut être à la fois Conseiller, chauffeur, directeur de renseignement, directeur de cabinet, chargé de la communication et des relations avec la presse. Il devient furieux quand un collaborateur refuse de lui parler des dossiers en sa possession.Quand quelqu'un présente un travail ou une proposition, le "koya" attend son départ, pour venir contrecarer tout. 
 
Cinq personnalités connues comme bosseuses, compétentes, productives et dotées d’un esprit de créativité pour aider la Présidente sont aujourd’hui dans la ligne de mire du « koya » Jean-Jacques Démafouth. Très jaloux et incapable de faire le travail que ces personnalités font pour aider la Présidente à accomplir sa mission, Démafouth s’emploie depuis un moment à imaginer des histoires pour essayer de les salir auprès de sa koya. Il ne supporte pas de voir ces gens autour de la Présidente. Démafouth, comme d’habitude attend toujours le moment où ces personnalités sont absentes pour frapper : « koya, tu sais que tel a dit ça de toi, tel a fait ça, j’ai un dossier sur tel ou tel…. ». Ce que tel n’a pas dit ou n’a pas fait, Démafouth est capable de l’imaginer pour mentir à la présidente. Démafouth manipule la Présidente avec le mensonge, des histoires inventées pour que la Présidente écarte tel ou tel collaborateur. La Présidente, les enfants de la Présidente, notamment la Chef de cabinet n’ont pas encore découvert que le « koya » Démafouth qu’ils sont tous sous l’emprise d’un manipulateur, d’un incapable, et gros jaloux de la réussite intellectuelle et professionnelle des membres de l’entourage présidentiel. En privé, Démafouth se targue de ses liens familiaux, et jure d’avoir la tête de certains Conseillers, car il est « koya » et qu’il est le plus proche, le plus écouté et le plus influent au palais. Koya Démafouth se sent intouchable et nargue les Conseillers qu'il attaque même dans leur vie privée qui n'a rien à voir avec leurs fonctions auprès de la présidente. 
 
L’intrigant et le jaloux Démafouth s’arrange toujours pour faire gober à la présidente ses histoires ou dossiers sur tel ou tel collaborateur uniquement lorsque les personnes qu’il jalouse ne sont pas là. Il est capable d'instrumentaliser des gens et les laisser venir la Présidente pour raconter des histoires inventées de toutes pièces sur les collaborateurs. A ce rythme, samba-panza déjà qui est prise en otage avec ses enfants dont la Chef de cabinet risque très gros en perdant des collaborateurs compétents et sérieux. Et ce n’est pas l’intrigant Démafouth qui pourra faire leur travail. Quand on est chef de l’Etat, on ne doit pas laisser un cousin ou autre membre de la famille s’attaquer comme ça régulièrement aux collaborateurs. Samba-Panza est donc complice. Ce que doit faire un président face à un tel intrigant, c’est de faire venir l’intrigant et les collaborateurs mis en cause pour une confrontation. Aujourd’hui, à cause de « l’intrigant cousin de la présidente » ou du « tout-puissant cousin de la  présidente », certains Conseillers de Samba-panza menacent en off de la lâcher.Démafouth a toujours des histoires et des dossiers surs les autres, sur leur vie privée ; lui le "koya" est le seul clean même dans sa vie privée. Pour l'instant ça marche, ses intrigues. il exise par des intrigues. Beaucoup de collaborateurs guettent l'occasion pour l'affronter devant la présidente...affaire à suivre. 
 
Un membre de cabinet de Samba-Panza

Sandrine Lamine (laminesandrine@yahoo.fr)

Gloria Ronel
Coordinatrice de rédaction. En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements