Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : Déclaration du CPJP mouvement rebelle centrafricain


Alwihda Info | Par Djamil @ - 15 Mars 2009 modifié le 15 Mars 2009 - 09:49

La Convention des Patriotes pour la justice et la paix (CPJP) tient à informer l’opinion nationale et internationale, qu’elle n’a pas désignée le colonel Charles MASSI pour la représenter comme coordonnateur adjoint encore moins son porte parole, le haut commandement militaire de la CPJP dénonce cette attitude avec vigueur et rappel le Colonel à la retenu.


Centrafrique : Déclaration du CPJP mouvement rebelle centrafricain
DÉCLARATION DU HAUT COMMANDEMENT DE CPJP RÉPUBLIQUE
CENTRAFRICAINE /HC/0003/RCA/09
Unité Dignité Travail

La Convention des Patriotes pour la justice et la paix (CPJP) tient à informer l’opinion nationale et internationale, qu’elle n’a pas désignée le colonel Charles MASSI pour la représenter comme coordonnateur adjoint encore moins son porte parole, le haut commandement militaire de la CPJP dénonce cette attitude avec vigueur et rappel le Colonel à la retenu.

Dans l’esprit de bien coordonner nos actions sur le terrain, nous ne voulons pas posés nos actes en ordre dispersé. Pour ce faire, nous sommes en pourparler très avancés avec les autres entités défendant les mêmes causes que nous, afin de bien coordonner nos prochaines actions pour la libération totale de notre pays et l’instauration d’un véritable État de droit et de justice dans notre pays la République Centrafricaine si longtemps meurtri.

Nous suggérons au Colonel MASSI de nous rejoindre sur le terrain, ou il sera beaucoup plus utile pour le mouvement sur le plan militaire et stratégique que de s’autoproclamer coordonnateur adjoint et porte parole à distance. Nous avons un organigramme bien établi et nous allons le publier au moment opportun.

Les causes que nous défendons sont très importantes et claires, que nous ne voulons pas perdre notre objectif de vu. Nous avons un programme de société que nous sommes déterminés à défendre corps et âme au bénéfice de notre peuple.

Bozizé et son perroquet national Syriaque Gonda ont mit en place un mécanisme bien garni de somnifère pour endormir l’opinion internationale et le peuple centrafricain. La situation dans notre pays en Centrafrique est plus grave qu’au Madagascar, la CPJP dit ceci : peuple centrafricain réveillez-vous, opposition officielle de l’intérieur réveillez-vous, Syndicats, professeurs, journalistes, étudiants, élèves, cultivateurs, commerçants, chômeurs, la majorité silencieuse réveillez-vous ne soyez pas dupe, Bozizé et son clan vous utilises comme de la marionnette. Il faut mettre un terme à cette anarchie avant qu’elle ne devienne endémique.

Quel crime est plus grave que le fait de taire la vérité ou de la déformer? Comme le Comité préparatoire décrété par Bozizé est exclusif dès le départ, son Dialogue politique ne pourra jamais être inclusif crédible et sincère. En d’autres termes, Bozizé et ses acolytes ont refusés sciemment au peuple centrafricain son Dialogue Politique Inclusif de salut national et c’est une insulte au peuple centrafricain, la composition du nouveau gouvernement et la formation du comité de suivi du dit dialogue en témoigne.

Notre mot d’ordre : Bozizé doit partir

Fait à Garamboulaye, le 15 mars 2009
Pour le haut commandement militaire CPJP
Comandant Emmanuel Obrou
Cpjp.base@yahoo.fr


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements