Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : Des centaines de femmes utilisés comme esclaves par les Anti-Balles AK


Alwihda Info | Par Ferdinand Taïno - 24 Avril 2014 modifié le 24 Avril 2014 - 20:01


Centrafrique : Des centaines de femmes utilisés comme esclaves par les Anti-Balles AK
Centrafrique - Des centaines de femmes et fillettes musulmanes auraient été kidnappées, trainées avec des cordes autour du cou et forcées comme des objets, torturées puis asservies. Elle sont devenues des "esclaves sexuelles" au service des milices à majorité chrétienne "Anti-Balles AK". L'information provient de sources sûres et concordantes.
 
« Plusieurs dizaines de jeunes filles et des femmes font l’objet d’esclaves sexuelles au service des Anti-balakas notamment dans et aux alentours des villes de Guéin, Gadzi, Yaloké, Carnot, Bouboui, Djomo, Sarcélé, Bozoum, Boda etc. Certaines de ces femmes sont trainées avec des cordes au cou comme des animaux dans les champs par leurs bourreaux. La plupart de ces femmes avaient assisté à la décapitation de leurs époux et/ou pères, oncles, frères... Celles qui ont osé résister ont été tout simplement tuées », évoque un témoignage accablant.

Créee par le général François Bozizé, la milice criminelle Anti-Balles AK est responsable de la mort d'entre deux à trois milles musulmans centrafricains et étrangers les assimilant aux soldats de Séléka responsables des atrocités contre la population civile. 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements