Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : Droit de réponse à Romualdine YANGUE


Alwihda Info | Par POLISSE-BEBE - 21 Décembre 2015 modifié le 21 Décembre 2015 - 23:19


COMMUNIQUE DE PRESSE
- DROIT DE REPONSE -

Dans un article intitulé « Elections Centrafrique : El Adj Bilal Désiré KOLINGBA, le fils de Président qui veut être aussi Président » publié sur le site Al Wihda, Romualdine YANGUE (qui a tout d’un nom d’emprunt) a cru bon de déverser un torrent de haine contre les yakomas considérés par l’auteur comme l’ethnie majoritaire des militants du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC). Dans son élan de haine, cet individu se permet, dans une indécence déconcertante, de salir la mémoire du feu Général André KOLINGBA (Président fondateur du RDC et ancien Président de Centrafrique) qui dirigea la République centrafricaine dans la Paix et la concorde pendant douze années durant, et qui remit dignement le pouvoir au feu Ange Félix PATASSE après avoir organisé des élections démocratiques incontestables. Cette haine se poursuit dans sa folle déferlante contre le candidat actuel du RDC, Désiré NZANGA KOLINGBA, l’accusant même d’avoir choisi de pratiquer la religion musulmane et remettant en cause ses compétences professionnelles et son intégrité morale.

Toutes ces allégations mensongères visent à jeter le discrédit et l’opprobre sur la famille naturelle et politique du candidat Désiré NZANGA KOLINGBA qui est toujours animé par le sens de l’intérêt général et qui n’a jamais eu affaire à la justice pour une quelconque affaire de gestion financière. Quant à la composition du bureau politique du RDC à laquelle l’auteur fait référence, elle est l’œuvre de la désignation par un vote démocratique des membres du congrès sans distinction tribale des candidats aux différentes fonctions prévues par les textes du parti.

Sans aller en profondeur de ce « torchon » qui ne professe autre chose que la haine tribale contre les yakomas et la méchanceté gratuite contre la famille KOLINGBA, nous condamnons de la manière la plus totale les propos haineux et orduriers de son auteur. Nous mettons, par conséquent, en garde l’auteur contre les conséquences d’une incitation à la haine tribale dans un pays encore fragilisé par une crise au relent confessionnel.

Si l’auteur de cette « salade » voudrait déstabiliser encore davantage la République centrafricaine qu’il ou elle (car nous ne savons qui se cache derrière ce nom d’emprunt) ne s’y prendrait pas autrement. Quand on cherche âprement à sortir d’une situation aussi catastrophique que celle de la République centrafricaine, l’on ne peut tolérer ce type de dérives tribales et l’incitation à la haine par un tel individu irresponsable et insoucieux des conséquences de ses écrits sur la vie de la nation.

C’est pourquoi une plainte sera déposée très prochainement auprès des instances judiciaires centrafricaines, tchadiennes et françaises pour « incitation à la haine tribale » afin de démasquer ce « terroriste » d’un nouveau genre et le punir conformément à la loi.

Le candidat Désiré NZANGA KOLINGBA rappelle qu’il reste ouvert, dans le cadre de cette campagne à toutes les critiques constructives d’où qu’elles viennent, ainsi qu’au débat sur les projets de société des candidats, et ne tolérerait aucune attaque personnelle contre sa famille et sa confession qui relève de la sphère privée.

Le candidat Désiré NZANGA KOLINGBA réitère un appel pressant à tous les militants et sympathisants du RDC, ainsi qu’à tous les démocrates de redoubler de vigilance afin de barrer la route à toutes les manœuvres de déstabilisation dont les apôtres continuent de prospérer encore aujourd’hui par leurs propos haineux et sécessionnistes dans le cadre de la présente campagne. Il renouvelle, à l’occasion, son engagement à œuvrer, sans relâche, aux côtés des centrafricains afin de les aider à retrouver la paix, la sécurité, le bonheur de vivre-ensemble, l’autosuffisance alimentaire, etc.

Dans cette perspective, le candidat Désiré NZANGA KOLINGBA appelle tous les centrafricains à se rendre massivement dans leurs bureaux de vote respectifs, le Dimanche 27 Décembre 2015, afin de lui accorder leur confiance en portant leur dévolu sur le projet du RDC.

Fait à Paris, le 21/12/2015

Pour le Président Désiré KOLINGBA
Médard POLISSE-BEBE
Porte-parole chargé de communication


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements