Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : En cas d'échec des négociations, c'est "l'assaut final" (Séléka)


Alwihda Info | Par Oumar Daoud - 3 Janvier 2013 modifié le 3 Janvier 2013 - 23:40


Communiqué de la CPSK
 
CONVENTION PATRIOTIQUE POUR LE SALUT DU KODRO (CPSK)
 
Peuple Centrafricain,

suite à la médiation de son excellence YAYI BONI, Président de la république du Bénin et Président en exercice de l’Union Africaine, ainsi qu’aux appels répétés de la communauté internationale, notamment la France et les USA à l’ouverture du dialogue en vue de trouver une  solution pour sortir de la crise actuelle que subit notre pays,  le CPSK, en accord avec les autres mouvement réunis autour de la coalition SELEKA, a décidé de faire une trêve et de suspendre provisoirement ses opérations sur le terrain.

Cette décision est prise pour rester cohérent avec notre idéologie qui exige la résolution de nos différends par le dialogue en favorisant une issue politique à la crise au lieu de privilégier l’option militaire. En conséquence, nous avons constitué une délégation qui prendra part aux pourparlers de Libreville organisés par la CEEAC, afin de mettre BOZIZE face à ses contradictions, et donner une chance au processus de paix en trouvant une solution concertée avec les autres acteurs politiques de la RCA pour sortir définitivement de cette tyrannie que le peuple martyr de Centrafrique ne cesse de subir.

Toute fois, nous voulons rappeler à nos compatriotes qui ont fondé des espoirs légitimes sur la SELEKA,  que la trêve observée depuis mardi dernier n’est que provisoire. L’objectif de notre révolution reste inchangé, à savoir redonner la parole au peuple centrafricain après avoir écarté les prédateurs de notre pays soit BOZIZE et sa clique. Raison pour laquelle le départ inconditionnel du pouvoir de l’actuel Président de la République Centrafricaine reste et demeure l’exigence première à l’aboutissement d’un accord concerté.

Nous appelons donc la population au calme et à la vigilance la plus grande. Nous précisons aussi que l’offensive engagée depuis le 10 décembre 2012 par la coalition n’est pas achevée, mais momentanément mise en veille en attendant les conclusions du dialogue de Libreville qui détermineront de l’arrêt définitif de notre avancée ou alors de l’assaut final sur BANGUI.     

La coordination profite de cette occasion pour souhaiter une Heureuse année 2013 à tout le peuple centrafricain.
Que Dieu bénisse la Centrafrique.
 
Le coordonateur délégué Europe
 
Le Commandant François Nelson NDJADDER 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements