Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

Centrafrique : Inquiétudes des démocrates sur le positionnement de l'ancien porte-parole du Président Patassé


Alwihda Info | Par kodegue guy simplice - 15 Janvier 2013 modifié le 15 Janvier 2013 - 15:25

OPPOSITION DÉMOCRATIQUE EN ORDRE POUR LA TRANSITION CHANCE A LA PAIX , CONSULTATION ÉLARGIE


Soutien de poids pour nicolas tiangaye : Le camp patasse soutient tiangaye pour la primature

COMMUNIQUE RELATIF AUX INQUIETUDES DES DEMOCRATES
SUR LE POSITIONNEMENT DE L'ANCIEN PORTE PAROLE
DU PRESIDENT PATASSE


Suite aux réactions de plusieurs compatriotes et de certains observateurs internationaux à propos de l'unité de l'opposition dans son ensemble, sur les grands enjeux de la crise actuelle,nous KODEGUE GUY SIMPLICE,Ancien Porte parole du Président PATASSE,Porte parole Délégué du FARE,Membre fondateur du MLD déclarons par le présent communiqué ,afin de lever toute équivoque :

Qu'un important pas a été fait à LIBREVILLE et c'est une étape à saisir
pour une sortie de crise

Que nous prenons acte des accords signés et qui entrent dans la légalité internationale

Nous apportons personnellement un appui politique sur le fond à la candidature de Monsieur NICOLAS TIANGAYE ,Président du CRPS,comme Premier Ministre tout en reconnaissant que la procédure de désignation n'a pas été respectée,

Par conséquent,nous estimons qu'il faut donner une chance à la paix,et nous en appelons solennellement à tous d'œuvrer pour la stabilité de notre pays et d'agir concrètement pour le succès de la transition avec bien sûr toutes les forces vives de la Nation:

Président de la République
Premier Ministre de la transition,
Opposition démocratique,
Opposition armée,
Majorité présidentielle,
Société civile,
Personnalité indépendante.

Réaffirmons que toute démarche individuelle n'est que suicidaire et ne peut que compromettre dangereusement les chances de la PAIX.

Souhaitons vivement que le mépris tant reproché au Président BOZIZE à l'égard des acteurs de la vie nationale ,ne refasse surface dans cette période délicate où le peuple à besoin de la cohésion,de l'unité de la paix qui sont aux fondements de la République.

FAIT A PARIS LE 15 Janvier 2013
Juriste,Spécialiste des questions sanitaires et sociales
KODEGUE GUY SIMPLICE



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Novembre 2015 - 14:55 Cameroun :Députés et Sénateurs sous pression

Lundi 21 Mars 2016 - 17:13 Cameroun : La société civile menace