Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : Instrumentalisation, ouvrons les yeux !


Alwihda Info | Par Zegoura - 16 Septembre 2013 modifié le 16 Septembre 2013 - 23:02


Centrafrique : Instrumentalisation, ouvrons les yeux !
Bonjour,

Moi, je voudrais juste savoir, pourquoi l’Archevêque de Bangui « Mgr NZAPALENGA », qui n’a jamais manqué une seule occasion, même avant la chute de Bozize, de dénoncer partout et surtout sur les ondes internationales que locales les exactions de Séléka, n’a pas levé un seul doigt pour dénoncer de la même manière avec la même énergie et les même tapages médiatiques les atrocités des hommes de Bozize sur les paisibles citoyens musulmans de Bossangoa et de Bouca ? Tout le monde sait que des Femmes, des Enfants, des Vieillards ont été brûlés, jetés dans des puits, tués froidement, leurs maisons ont été pillées, les mosquées pillées et détruites au nom de quoi ??? . Alors !!! Notre Archevêque, qui, en principe devrait être impartial et œuvre que pour le retour de la paix tout en évitant des propos qui choquent et poussent à la révolte populaire, n’est pas au courant de tout ça ?

Je demande au médias internationaux (BBC et RFI), s’il vous plait, faites vos propres investigations, envoyez des gens neutres sur le terrain même pas vos actuels correspondants locaux car ils orientent l’information selon le vouloir d’un groupe. Il y’a une communauté qui souffre et qui n’est jamais d’accord avec les exactions commises d’où qu’elles viennent et quel qu’en soient les auteurs malheureusement, cette communauté paie le prix le plus fort dans un silence absolu car n’ayant aucune occasion de parler ni à la radio, ni sur internet ni ailleurs elle sert de bouc émissaire à toute velléité politique d’uns et des autres.

Ce pays n’a jamais connu un problème religieux et n’en connaîtra jamais si, la communauté internationale ouvre les yeux pour découvrir et dénoncer les ambitions machiavéliques de certains partisans du régime passé. Ils sont partout, interviennent souvent dans les ondes. Leurs seul objectif est de conduire le pays à une guerre religieuse et en profiter pour revenir au pouvoir car, par les urnes, aucun centrafricain ne pourra donner sa voix à Bozize sauf ses quelques rares fidèles qui avaient semé le chaos dans le pays, ce même chaos nous a conduit à la situation actuelle. Sur ce point, notre premier ministre même à reconnu le pouvoir de nuisance de Bozize sans parler de Patassé et de Kolingba (Voir les crises précédentes).

Il faut noter que dans chaque famille centrafricaine, on n y trouve toujours des musulmans et des chrétiens. Le brassage est tel qu’il est rare de tuer un musulman ou un chrétien sans pour autant partager le deuil avec sa famille, parce que, quelque part, il y’a toujours un membre de l’une ou de l’autre famille qui soit musulman ou chrétien et qui uni les deux. C’est une richesse que ce pays dispose et qu’on veut aujourd’hui foutre en l’air parce que Bozize n’accepte jamais de perdre le pouvoir. Qu’est qu’il a fait pendant les 10 ans de règne ? Aujourd’hui notre cher Bozize croit mieux faire alors il pousse le pays dans une guerre religieuse en commençant par son propre village. Qu’elle cruauté !!!

Chère médiats internationaux, j’encourage votre professionnalisme et j’espère de tout cœur que vos ondes ne seront jamais des outils permettant aux méchants de passer leur message afin d’atteindre leur objectif le plus ignoble.

Merci



1.Posté par Nzapa ! le 18/09/2013 11:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais quelle manipulation ! C'est le raz de bol des habitants envers la Seleka qui pour faire du mal distinguaient chretiens/musulmans. Toi Zegoura quel manipulateur : votre projet qui est d'islamiser la Centrafrique vous criyez qu'on est stupide ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements