Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : L’Appel du 18 Octobre 2013


Alwihda Info | Par Simon -koitoua - 18 Octobre 2013 modifié le 18 Octobre 2013 - 20:08


Simon -koitoua
Simon -koitoua
Appel à la résistance contre la seleka dans toutes les préfectures de la Centrafrique trop c’est trop, y’a n’en marre.

L’initiative vient de la localité de Bossangoa où ils étaient plusieurs milliers de citoyens disparus sous les balles de la seleka.

Prendre les armes artisanales et ou les moyens de bords contre la seleka, la jeunesse Centrafricaine la solution viendra de ton patriotisme et courage pour vaincre le mal : seleka.

« Halte au génocide en Centrafrique seleka », « La Centrafrique refuse le chantage », « Non à l’impunité », « Oui à la vigilance citoyenne ». C’est ce que nous voulons. Ils s’étaient constitués en groupe d’autodéfense et avaient réussi à faire face à des situations des plus périlleuses. Cette même action reste toujours envisageable au regard de la détermination des populations de la région à faire face à cette situation préoccupante si toutes les préfectures se constituaient en groupe d’auto-défense on allait réduire la seleka a néant.

Peur de voir d’autres actes se reproduire

La mobilisation citoyenne doit être toujours de mise contre le terrorisme de seleka qui sévit dans nos régions. La peur doit vraiment changer de camp. Et à force d’y croire, nos efforts finiront par payer ». Ces villes de Bossangoa, Bangassou, Bouca, Bohong et le village de Gaga sortent difficilement. La vie reprend timidement son cours normal, mais la peur de voir d’autres actes se reproduire hante toujours les esprits. Avec la mobilisation, nous pensons pouvoir éviter des préjudices à notre région qui a payé un lourd tribut du fait des actes criminels de la seleka. La solution passera par une union sacrée de la jeunesse et de tout le peuple Centrafricain afin de décimer la nébuleuse seleka que nous appelons de nos vœux, pour dire STOP.

Nous appelons toutes les organisations des jeunes Centrafricains à une action collective, concertée et globale pour, non seulement dénoncer mais aussi, pour prendre des mesures conservatoires des purs Africains du village pour que ceci soit un dernier épisode marquant la fin d’un système qui n’a que trop long temps duré.

Peuple Centrafricain, par ta foi, ton courage et tes sacrifices, la nation Centrafricaine renaîtra !

Simon -koitoua

Centrafrique : L’Appel du 18 Octobre 2013


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements